Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 06:00
Le chai du château d’Ô, saint-émilion grand cru classé A, était plein de corps étrangers (32)

(32) Nous allons donc lui donner rendez-vous en mer où nous le recevrons sur un rafiot du style Phocéa de ce bon Bernard Tapie.

 

« Vous avez fait un excellent travail… »

 

Le Ministre nous recevait, Tarpon et moi, dans son bureau. Son directeur de cabinet, se tenait debout légèrement en retrait. La préfectorale est une école d’humilité, Préfet le matin, hors-cadre le soir.

 

« Et qui plus est vous avez, en cette période de coupes budgétaires, fait faire de belles économies à la République… »

 

Le père Collomb, sous ses airs de raminagrobis, n’était pas dépourvu d’humour.

 

« Une jeune souris, de peu d'expérience, Crut fléchir un vieux chat, implorant sa clémence, Et payant de raisons le Raminagrobis, La Fontaine, Fables XII, 5

 

« Nous avons eu beaucoup de chance monsieur le Ministre…

 

  • La chance ne sourit qu’aux audacieux, vous devriez adhérer à en Marche chers amis nous manquons de cadres de votre calibre.

 

Tarpon, sérieux comme un Pape, lui rétorqua « Pourquoi pas, mais avant de chausser les bottes du politique il nous faut dénouer les derniers fils de cette affaire tordue…

 

  • Sans vous flatter Tarpon vous me semblez être un expert en la matière…

 

  • C’est l’objet social de ma petite entreprise monsieur le Ministre, on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs !

 

  • Vous devriez prendre la place de cette ganache de Travers qui gère la crise des œufs au fipronil comme un pied. Le Président à raison, beaucoup de nos Ministres se font balader par leurs services. Nos vétérinaires-fonctionnaires sont des couilles molles, ils l’ont prouvé au moment de la vache folle et des lasagnes au cheval…

 

  • J’ai toujours rêvé d’exhiber le poireau à ma boutonnière…

 

  • Ça c’est du domaine du possible pour vous remercier de vos bons et loyaux services. « C'est avec des hochets que l'on mène les hommes » Ces mots auraient été prononcés par Napoléon Bonaparte devant Cambacérès et Roederer ou devant son chef d'Etat-Major Berthier ?, qui s'inquiétaient de la décision de Napoléon de créer l'Ordre de la Légion d'Honneur.

 

Comme nous n’étions pas là pour un concours de citations ou d’aphorismes je pris l’initiative d’exposer le déroulé du dernier acte.

 

  • Quinton Liu passe ses vacances en Sardaigne, qui comme chacun ne le sait peut-être pas est la voisine sudiste de la Corse. Ce cher homme adore la pêche au gros il s’est donc payer un superbe PC…

 

  • Un PC ? Le Ministre étant de Lyon n’était pas un adepte du langage de la mer.

 

  • Un promène couillon monsieur le Ministre, un gros machin rutilant avec plein de chevaux sous le capot…

 

  • C’est bien d’être Ministre, j’en apprends tous les jours…

 

  • Nous allons donc lui donner un rendez-vous en mer où nous le recevrons sur un rafiot du style Phocéa de ce bon Bernard Tapie.

 

  • Vous ne lésinez jamais sur les moyens…

 

  • J’avais pensé à un destroyer de la Marine Nationale mais notre Quinton Liu aurait pu prendre peur…

 

  • Marie vous êtes impayable !

 

  • C’est le cas de le dire, nous bossons gratis, pour la gloire et le prestige de notre beau pays…

 

  • Mais pourquoi tenez-vous tant à rencontrer cet affairiste ?

 

  • Pour plein de bonnes et de mauvaises raisons, la première étant de savoir si Arkan Jr ne nous a pas vendu de la salade pas fraîche.

 

  • C’est un serpent ce type-là méfiez-vous en…

 

  • Il est entre des mains qui ne craignent pas le venin monsieur le Ministre.

 

  • Si votre entrevue avec Quinton Liu confirme ses dires vous lui rendez sa liberté.

 

  • Bien sûr et j’espère que vos limiers ne vont pas lui tomber de suite sur le râble. Ce serait improductif. Laissez-lui le temps de se refaire une santé, vous détenez maintenant des fils qu’il vous suffira de tirer pour coincer de plus gros poissons.

 

  • Et Agrippine qu’est-ce qu’elle devient dans tout ça ?

 

  • Elle retourne dans les bras de son légitime et tout repart comme en 14 !

 

  • Vous êtes féroce Marie !

 

  • Juste retour des choses monsieur le Ministre… « Tel est pris qui croyait prendre. »

 

  • Et si je puis m’exprimer ainsi chère Marie : que faitesvous du fouteur de merde.

 

  • Je ruine ça réputation qui est déjà bien branlante…

 

  • Vous pensez que Quinton Liu va renoncer à son projet ?

 

  • Qu’importe, à lui d’emprunter, s’il en est capable, les voies légales.

 

  • Monsieur Tarpon pourra peut-être l’y aider…

 

  • Je ne dis pas non Monsieur le Ministre mais dans cette hypothèse je ne pourrai me mettre En Marche sous peine de me voir accusé de conflits d’intérêts.

 

  • C’est très à la mode en effet !

Partager cet article

Repost 0
Published by JACQUES BERTHOMEAU
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents