Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 septembre 2017 5 08 /09 /septembre /2017 06:00
Le chai du château d’Ô, saint-émilion grand cru classé A, était plein de corps étrangers (29)

(29) Le problème de l’heure pour nous c’était d’aller cuisiner en direct live Arkan Jr pour qu’il aille au bout du bout.

Avec son sens aigu de la synthèse, à la fois désinvolte et précise, Marie rendit compte aux pontes de la place Beauvau de son voyage à Parme. Là aussi les mouches avaient changé d’ânes, ces messieurs avaient mis un peu d’eau dans leur vin, toujours avec la componction qui sied aux hauts fonctionnaires de notre vieux pays qui se croit républicain.  

Adelphine et Rosa n’en finissaient plus de nous conter la belle histoire du prince des formaggio qui a forgé ses lettres de noblesse dans une longue histoire. Le Parmigiano Reggiano « est le fer de lance de l’économie laitière italienne (13% du lait produit sur le territoire sert à sa production), ainsi qu’une valeur bancaire innovante. Dans les coffres-forts de certaines banques italiennes, les meules de parmesan sont entreposées tels des lingots  d’or en échange de financements. Ce système unique en son genre permet aux producteurs de contracter des prêts, les meules de parmesan leur servant de garanties. Dans ces coffres-forts aménagés, les meules sont ainsi déposées deux ans en garantie – le temps requis de l’affinage – avant leur mise en vente par leur propriétaire. »

Elles avaient acquis un des Petits Précis de la gastronomie italienne : le Parmigiano aux éditions du Pétrin écrit par Alessandra Pierini qui tenait une épicerie à Paris du côté de ND de Lorette. Nous eûmes droit, rue Charles Floquet, à du parmigiano matin midi et soir ; le veganisme des filles avait succombé au charme des jolies rousses, vacche rosse, broutant l’herbe  des alpages de Vesta avant de donner leur lait pour faire le parmesan : 600 litres pour faire une meule de 35 kilos.

Elles maniaient avec de plus en plus de dextérité un coltello a mandorla, une sorte de poinçon en forme de goutte pour couper le fameux formaggio.

La réponse d’Armando ne tarda pas à nous parvenir. De sources sûres, les commanditaires d’Arkan Jr étaient des « industriels » de Campanie qui avait servi d’intermédiaires au général Liu, fondateur et ancien dirigeant de l’entreprise militaro-agricole Chalkis devenu le premier exportateur mondial de concentré de tomates durant les années 2000. « L’entreprise est l’un des fleurons du « Bingtuan », le conglomérat du Xinjiang aux mains de l’armée populaire.

« Après avoir fondé Chalkis en 1994 et l’avoir dirigée d’une main de fer pendant plus de vingt ans, le général Liu a quitté l’entreprise en 2011 dans des conditions obscures. On le disait déchu, certains se demandaient même s’il n’était pas « tombé » pour corruption. Lorsque Chalkis acquis le Cabanon, coopérative provençale, le général Liu Yi avait vécu épisodiquement en France, à l’époque le Bingtuan disposait de bureaux sur les Champs Elysées. Le général se rendait alors tous les mois dans l’hexagone, où il rencontrait l’un de ses proches, le plus important trader français spécialisé dans la tomate d’industrie. Des années 2000, le Général Liu a conservé sa carte de séjour délivré par la République Française sur laquelle l’adresse est celle du Cabanon, route de Piolenc, Camaret-sur-Aigues, dans le Vaucluse.

Liu vit maintenant à Accra au Ghana. « Son quartier général est une grande villa, bordée de hautes clôtures électrifiées, derrière lesquelles un berger allemand monte la garde. La demeure se trouve au cœur d’une zone résidentielle de la haute bourgeoisie d’Accra.

De là Liu, « gère dans la plus grande discrétion, une société devenue incontournable dans le business du concentré en Afrique, la Provence Tomato Products. Une entreprise faisant tourner une usine de 300 000 m2 installée en 2014 à Tianjin. »

C’est son fils Haoan, « Quinton » de son prénom occidental, qui la dirige.

« Comme bien d’autres enfants d’oligarques de sa génération, le fils du général Liu, né en 1987, a grandi aux USA, pays pour lequel il a renoncé à sa nationalité chinoise afin d’en obtenir le passeport. Après quoi, quelques années plus tard, il a renoncé à sa nationalité étasunienne, lui préférant celle de Saint-Christophe-et-Niévès. Un paradis fiscal. Le micro-État de 251 km2, composé de deux îles des Caraïbes, est plus connu des professionnels de l’évasion fiscale sous son nom anglais : Saint Kitts and Nevis. L’État s’est spécialisé dans la vente de ses passeports aux élites transnationales de la planète. Le document permet d’entrer sans visa dans plus de 100 pays et territoires, parmi lesquels Hong Kong, le Liechtenstein, l’Irlande, la Suisse et les États membres de Schengen dans l’Union européenne. Pour acquérir cette nationalité, il convient de débourser 250 000 dollars, sans qu’il ne soit nécessaire de se rendre sur place. « En fait, il suffit de payer les services d’un conseiller juridique. Trois mois après, tu reçois ton passeport. Et fiscalement, c’est vraiment intéressant. »

Dixit Quinton Liu.

Nota : ces informations contenues dans une note blanche la DG de la Sécurité Intérieure, elles sont tirées L’Empire de l’Or Rouge de Jean-Baptiste Malet, ouvrage de référence en la matière.

En conclusion Marie indiqua à ses interlocuteurs qu’avant toute prise de contact avec la famille Liu il restait certains points à éclaircir, ce qui, ils le comprendraient aisément, nécessitait que la maison Tarpon puisse encore bénéficier de leur bienveillance. Ils en convinrent et la remercièrent pour la qualité de son travail. « Notre seule exigence c’est que nous continuions d’assurer votre protection… »

  • Pas de blème conclue Marie.

Le problème de l’heure pour nous c’était d’aller cuisiner en direct live Arkan Jr pour qu’il aille au bout du bout. Nous ne possédions pas le savoir-faire de nos « amis » les yakusas mais un bon deal vaut mieux qu’une bataille perdue.

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents