Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2017 3 02 /08 /août /2017 06:00
J’adore les commentaires « fou dingue » du Fooding mais qui parle du Bordeaux bashing ?

J’adore, je me délecte, je savoure, je jouis, j’atteins le 7e ciel, après avoir découvert ce papier du fooding sur la page d’un ami vigneron de Bordeaux Didier Godelu qui l’avait lui-même découvert sur le Bon Coin.

 

 

 

C’est beau comme un flirt avec les annonceurs bordelais : voir pub sur le site colonisé par le CIVB..

 

Y’a d’la gnaque dans ces commentaires, le style gicle comme du ketchup en tube, le vocabulaire attesté fooding, genre hipster avec tatouage sur biscotos, s’épand, se répand, lèche dans le sens des poils, pas ceux des vins nus bien sûr, les petites louves et les petits loups qui adorent licher des vins qui puent.

 

Ça sent le nouveau style RVF en chasse de lecteurs infidèles.

 

  • Un biodynamique Blanc Bonhomme 2015 en AOC Blaye-Côtes de Bordeaux du Château Peybonhomme-Les-Tours :

 

« Un blanc atypique en deux temps, d’abord acidulé comme une granny pleine de jus, puis rond comme une bille de miel, élaboré dans un esprit nature en pure résonance avec la cuisine viscérale du chef… »

 

  • Une AOC Bordeaux Blanc sec 2014 du Château Vilatte :

 

« C’est un blanc solaire, élégant, à dominante muscadelle, élevé dans l’acacia plus que dans le chêne, assez dense pour ne pas rougir face au rouget, assez floral pour sortir ses pétales et flirter avec la cuisine de haute saison de Christophe… »

 

  • Une AOC Bordeaux Rosé M de Mangot 2015 du Château Mangot

 

« Il s’agit d’un rosé pétulant, d’une grande pureté, qui danse presque en bouche, résume la jeune sommelière des lieux, Jessica Bourdin. Une belle option pour un pairing au plus près de la nature ! »

 

  • L’AOC Graves Blanc 2015 du Château du Mayne

 

« Un blanc citronné, pêchu, dont les agrumes prolongent et subliment la finesse du poisson, une élégance naturelle qui épouse les formes surnaturelles de la cuisine du chef… »

 

  • Une AOC Entre-Deux-Mers Haut-Bénauge Tucaou 2015 du Château Ferran :

 

« C’est un vin vivant et séducteur aux jolies notes de pêche et de fleurs, qui se maque les yeux fermés sur le bar sauvage et s’apprécie frais comme un gardon à l’apéro. »

 

Lire LES MEILLEURS CHEFS ET VIGNERONS NATURISTES

 

La recherche du meilleur... ICI 

Partager cet article

Repost 0
Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents