Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 06:00
Comme 1 lundi d’une si longue attente «les Normands sont certes violemment modérés, ils sont aussi parfois conquérants » Edouard Philippe

Ce lundi je m’étais lancé un défi.

 

Alors que la météo annonçait qu’il ferait beau je décidai de me planter, sitôt pris mon petit-déjeuner, devant mon écran.

 

Pourquoi diable me direz-vous ?

 

Tout simplement que je trouvais étrange que la passation des pouvoirs à l’hôtel de Matignon était annoncée dès potron minet.

 

Le jeune Emmanuel, homme pressé, aurait-il bouclé en un dimanche fort occupé la nomination de son Premier Ministre de droite.

 

Secret de polichinelle, ce serait Édouard Philippe, le député-maire LR du Havre juppéiste.

 

Sauf que votre serviteur, grand connaisseur de la cuisine politique, se posait légitimement une question : le dénommé Philippe n’allait pas descendre dans la fosse aux lions, comme un vulgaire Kouchner, sans assurer ses arrières.

 

Il lui fallait discuter le bout de gras une dernière fois avec le tout nouveau locataire de l’Elysée des équilibres, de qui en serait avec les règles édictées par le Président de la République.

 

Exercice difficile de haute voltige qui se révéla bien plus long que prévu par les jeunes communicants.

 

Le temps passait.

 

Twitter était muet. Les addicts retenaient leur souffle.

 

Et puis vers 10 heures tomba un fake

 

Retweeted Édouard Philippe (@EPhlippeFr):

 

Conversation avec Emmanuel Macron. Il m'annonce une convocation à l'Elysée. Je serai le nouveau Premier Ministre. Merci!

 

Bien sûr sitôt démenti :

 

Retweeted D. de Montvalon (@demontvalon1):

 

Un faux compte au nom d'Edouard Philippe. Bien dérisoire, cette manip.

 

À l’hôtel de Matignon les gardes républicains allaient et venaient.

Comme 1 lundi d’une si longue attente «les Normands sont certes violemment modérés, ils sont aussi parfois conquérants » Edouard Philippe

L’impatience gagnait.

 

Je me risquais même à twitter avec un certain succès :

 

Jacques Berthomeau

 

Patience en 1981 le premier gouvernement Mauroy avait été annoncé à 21h #passationdepouvoir #Philippe #PremierMinistre

 

Le taxi du futur était filé par BFM TV

 

Matgoa @Matgoa il y a 7 heures

 

Résumé de l'info télé à midi : Edouard Philippe a quitté son domicile, a pris un G7 plutôt qu'un Uber et n'a pas été à l'Elysée

 

Une matinée à patienter. Et que faire en attendant? Les collaborateurs de Bernard Cazeneuve se sont posé la question ce lundi 15 mai pendant qu'Emmanuel Macron tardait à annoncer le nom de son premier ministre. Alors qu'on attendait le nom de l'heureux élu dans la matinée et que celui d'Edouard Philippe revenait avec insistance, il n'était pas connu à la mi-journée.

Comme 1 lundi d’une si longue attente «les Normands sont certes violemment modérés, ils sont aussi parfois conquérants » Edouard Philippe

Et puis on annonçait :

 

sylvie maligorneCompte certifié @maligorne

Le nom du Premier ministre annoncé à 14h30. (Communiqué Élysée)

 

Twitter s’amusait

 

Le Nain Somniaque @beno_ide

 

Le nom du #PremierMinistre devrait être connu avant la fin du quinquennat d'Emmanuel Macron.

Info BFMTV.

 

Les belges s’y mettaient

 

Maître Hippo

 

@Maitre_Hippo

 

Punaise 2h sans #PremierMinistre et c'est la panique. Vous auriez jamais pu vivre en Belgique

 

Du côté de Matignon on notait :

 

Retweeted Guillaume Daret (@GuillaumeDaret):

 

Clin d'œil: Bernard #Cazeneuve repartira de #Matignon en #DS. Elle vient tout juste de pénétrer dans la cour. @CitroenFrance @DS_Official

Comme 1 lundi d’une si longue attente «les Normands sont certes violemment modérés, ils sont aussi parfois conquérants » Edouard Philippe

Je partais acheter mon beefsteak.

 

Je le mangeais et je me postais à nouveau devant mon écran.

 

Rien !

 

Retweeted Olivier Biffaud (@bif_o):

 

Pas d'inquiétude, la montre du secrétaire général de l'Elysée est toujours calée sur l'heure d'hiver...

Comme 1 lundi d’une si longue attente «les Normands sont certes violemment modérés, ils sont aussi parfois conquérants » Edouard Philippe

Enfin fin du suspense !

 

Retweeted L'Obs (@lobs):

 

Edouard Philippe est nommé Premier ministre par Emmanuel Macron

Comme 1 lundi d’une si longue attente «les Normands sont certes violemment modérés, ils sont aussi parfois conquérants » Edouard Philippe
Comme 1 lundi d’une si longue attente «les Normands sont certes violemment modérés, ils sont aussi parfois conquérants » Edouard Philippe

Dans son discours au moment de la passation de pouvoir avec Bernard Cazeneuve, lundi, le nouveau Premier ministre Edouard Philippe a esquissé un autoportrait politique. Il a revendiqué son appartenance à la droite, tout en se plaçant dans la lignée de Charles de Gaulle et de Clemenceau. «Vous avez dit que vous étiez un homme de gauche (...) Il se trouve que je suis moi-même un homme de droite (...). Comme vous je sais (...) que l'intérêt général doit guider l'engagement des élus, l'engagement des agents de l'État, et d'une certaine façon l'engagement de nos concitoyens», a-t-il déclaré au côté de son prédécesseur, dans la cour de Matignon.

 

«Je voudrais (...) vous dire, M. le Premier ministre, combien vous avez constitué un exemple, au-delà de désaccords qu'il nous est arrivé de formuler, mais un exemple de caractère», a poursuivi Edouard Philippe, rendant un hommage appuyé à Bernard Cazeneuve.

 

«Les six mois que vous venez de passer à diriger l'action gouvernementale à Matignon constituent le point d'orgue d'un parcours ministériel (...), depuis mai 2012, assez exceptionnel. Au milieu des négociations européennes, puis de la machinerie budgétaire, au coeur des défis pour la sécurité de nos compatriotes (...) puis ici, vous avez (...) souhaité servir l'État», a dit le nouveau chef du gouvernement, au début de sa courte allocution.

 

Rappelant que tous deux ont été «maires de villes portuaires et de villes normandes», Edouard Philippe a souligné avec humour que «les Normands sont certes violemment modérés, ils sont aussi parfois conquérants, et vous êtes complètement normand, et moi aussi».

 

C’est le bordel à droite :

 

Édouard Philippe premier ministre: NKM et une vingtaine d'élus LR et UDI veulent saisir "la main tendue" par Macron

 

POLITIQUE - Une vingtaine d'élus LR et UDI, dont des juppéistes et lemairistes, ont jugé ce lundi 15 mai que leurs familles politiques "doivent répondre à la main tendue" par Emmanuel Macron, qui vient de nommer Premier ministre Édouard Philippe, issu de leurs rangs.

 

Cette nomination "représente un acte politique de portée considérable" et "la droite et le centre doivent prendre la mesure de la transformation politique qui s'opère sous leurs yeux", plaident dans un communiqué commun ces élus, dont le député Benoist Apparu et la sénatrice Fabienne Keller, proches d'Alain Juppé, le député Thierry Solère, soutien de Bruno Le Maire, mais aussi le maire de Tourcoing Gérald Darmanin, ancien proche de Nicolas Sarkozy, et le maire LR de Nice Christian Estrosi.

 

Nathalie Kosciusko-Morizet a fait savoir en fin de journée à l'AFP qu'elle signait cet appel. L'ex-ministre appelle également les élus LR et UDI à "adopter cette démarche constructive". L'ex-directeur de sa campagne pour la primaire, Grégoire de Lasteyrie, maire LR de Palaiseau (Essonne), a lui aussi décidé de rejoindre les signataires.

 

C'est aussi le cas de Jean-Louis Borloo, fondateur de l'UDI, qui a annoncé qu'il signait l'appel.

 

"Être à la hauteur de la situation de notre pays"

 

"Plutôt que les anathèmes, les caricatures, les exclusions, nous demandons solennellement à notre famille politique d'être à la hauteur de la situation de notre pays et de l'attente des Français, qui, au lendemain de l'élection d'Emmanuel Macron, attendent de nous d'être au rendez-vous de l'intérêt général", estiment ces 22 élus.

 

"Nos familles politiques de la droite et du centre doivent répondre à la main tendue par le président de la République", appellent-ils.

 

Parmi les autres signataires figurent Christophe Béchu, sénateur-maire LR d'Angers, Dominique Bussereau, député et président LR de la Charente Maritime, des soutiens du maire de Bordeaux, ainsi que le député-maire de Reims Arnaud Robinet ou le député-maire de Coulommiers Franck Riester, des soutiens de Bruno Le Maire.

 

S'y ajoutent notamment Laurent Degallaix, député-maire UDI de Valenciennes et proche de Jean-Louis Borloo, le maire LR de Toulouse Jean-Luc Moudenc, et le maire de Mulhouse Jean Rottner. Certains sont régulièrement cités comme ministrables.

 

J’en ai assez fait pour aujourd’hui… ce soir je mange des raviolis de Giovanni Passerini.

 

Et pendant ce temps-là notre Emmanuel dîne avec Angela…

Comme 1 lundi d’une si longue attente «les Normands sont certes violemment modérés, ils sont aussi parfois conquérants » Edouard Philippe

Edouard Philippe, Premier ministre et vieux “pote de droite”

 

François Ekchajzer

 

En 1988, Michel Rocard est Premier ministre. Edouard Philippe, qui vient d’être nommé au même poste par Emmanuel Macron ce lundi, étudie en hypokhâgne à Paris lorsque Laurent Cibien fait sa connaissance. « Il était rocardien et fan de Mendès France. Ça me semblait incompatible avec le fait d’être de gauche ; nous nous entendions quand même bien », se souvient celui-ci. Quinze ans plus tard, l’un est devenu documentariste ; l’autre, un « clone de Juppé ». « Comment peut-on être de droite ? », s’interroge alors Laurent Cibien, qui entreprend de le filmer au long cours, bénéfiçiant d’une confiance que les années renforceront. Diffusé sur France 3 au cœur de l’été dernier, Edouard, mon pote de droite suit la campagne municipale d’Edouard Philippe au Havre, en mars 2014. France 3 le reprogramme demain à 23h20. Quant à Laurent Cibien, il a de nouveau filmé son « pote » dans la fonction de porte-parole d’Alain Juppé qu’il occupa durant la primaire à droite, recueillant la matière d’un deuxième film, actuellement en montage. Le suivra-t-il à Matignon, sur les pas de Michel Rocard ? A voir…

Partager cet article

Repost 0
Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents