Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 06:00
Qu’est-ce qu’un excellent Ministre de l’Agriculture ?

Au lendemain des élections présidentielles, Stéphane Le Foll, quittera l’Hôtel de Villeroy au 78 rue de Varenne, après avoir été, sans discontinuité Ministre de l’Agriculture tout au long du quinquennat sous 3 Premier Ministre : Jean-Marc Ayrault où on l’avait flanqué d’un Ministre délégué : Guillaume Garot, Manuel Valls où il ajoute la casquette de Porte-Parole du Gouvernement, puis Bernard Cazeneuve.

 

Une longévité sans égale sous la Ve République.

 

Mais ce matin je recycle une chronique sur son prédécesseur Bruno Le Maire basée sur les écrits de celui-ci dans son livre Jours de Pouvoir chez Gallimard.

 

« Bertrand Landrieu détourne la conversation, vante mon action comme ministre de l’Agriculture. Jacques Chirac hoche la tête « Alors ça c’est vrai ! Tu es un excellent ministre de l’Agriculture ! Tout le monde le dit ! » Il ajoute : « Et je m’y connais. »

 

Le 18 février 2011 page 153 Jours de Pouvoir

 

« L’année précédente, alors qu’il espérait une promotion, le jeudi 18 novembre 2010, Bruno Le Maire écrivait « Au conseil de la FNSEA, dans le VIIIe arrondissement (NDLR rue de la Baume), je mesure combien ma reconduction a été appréciée par le monde agricole. Une centaine de représentants de toute la France sont là. Chacun, avant de prendre la parole, se dit soulagé du choix du Président et du Premier ministre, parle de bonne nouvelle puis avance ses questions. Ils sont loin les premiers mois de mon mandat, quand les paysans regardaient avec un mélange de méfiance et de consternation la nomination de ce produit de la haute fonction publique, tombé dans la politique par le jeu des circonstances, sans racines agricoles sinon ses liens familiaux dans le Gers. Maintenant je leur appartiens et ma fierté est de leur appartenir. La politique a le don de vous arracher à votre milieu étroit comme une courette, pour vous implanter ailleurs, parmi des visages, des mots, des mémoires et des regards différents. » Pages 24-25

 

La chronique ICI 

 

En bonus bel exercice d'honnêteté journalistique… La FNSEA frappée au cœur par le décès brutal de Xavier Beulin

GÉRARD LE PUILL

MARDI, 21 FÉVRIER, 2017

L'HUMANITÉ

 

Il se préparait pour le Salon de l’agriculture en fin de semaine et pour le congrès de son syndicat à la fin du mois de mars. Mais Xavier Beulin, président du principal syndicat agricole, est décédé dimanche, d’une crise cardiaque. Il avait 58 ans.

 

Le Salon de l’agriculture qui s’ouvre samedi, à Paris, se tiendra sans lui. L’annonce, dimanche en début de soirée, du décès de Xavier Beulin, mort soudainement d’une crise cardiaque à l’âge de 58 ans, a surpris les rédactions. Il était le président depuis 2010 de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), organisation représentative majoritaire dans le monde agricole, qui s’apprête à tenir son congrès le mois prochain.

 

Xavier Beulin avait quitté l’école l’année de ses 18 ans, suite au décès brutal de son père. Ce père à qui il avait succédé par la force des choses était mort dans ses bras, faute d’avoir pu être transporté à temps vers un hôpital. Au sortir de l’adolescence, Xavier Beulin avait donc repris la ferme familiale par devoir en 1976. Elle s’était ensuite agrandie en devenant un groupement agricole d’exploitation en commun (Gaec) à plusieurs associés familiaux, puis une société agricole à responsabilité limitée (Sarl) sur 450 hectares dans le département du Loiret.

 

La suite ICI 

Stéphane Le Foll, le blues du dernier grognard de Hollande

 

Le fidèle hollandais regardera lundi le débat télévisé avec ses troupes orphelines, au ministère de l’agriculture. Entre Hamon et Macron, il se sent piégé.

 

LE MONDE | 20.03.2017 Par Solenn de Royer

 

« Je suis le con de service, se souvient M. Le Foll. Moi, on me dit de descendre, alors je descends ! Je vois tous ces crapauds, dont certains n’ont jamais été hollandais, se coller à François. Et moi, je ne suis pas sur la photo. Trop bon, trop con ! » Furieux, il quitte la Bastille en liesse pour aller boire des bières dans un café du quartier. « Ce soir-là, il s’est senti dépossédé », raconte un conseiller.

 

Certains hollandais aimeraient désormais le voir se détacher, voler de ses propres ailes. Il dit lui-même qu’il sera « beaucoup plus libre ». Puis, en faisant le geste d’épousseter son veston, il ajoute : « Je me dis : “Let it be”, je ferai comme je le sens. » Avant, il doit « sauver » sa circonscription dans la Sarthe, historiquement de droite. « Si je perds, tout s’arrête, confie-t-il encore. Dans ce cas, je retournerai peut-être à l’enseignement. Je n’ai pas envie d’aller cachetonner ici ou là… Je ne suis pas un salaud. »

 

Malmené pendant cinq ans, au gré des crises agricoles, il quittera son ministère détenteur du record de longévité, devant Edgard Pisani. « Je vais rester dans l’Histoire », se rengorge-t-il. Il se lève, va chercher un prix que l’Union internationale des sciences du sol lui a décerné pour son action « pour les sols », contre le réchauffement climatique. Après le roi du Cambodge, il est le deuxième « non scientifique » à l’avoir reçu, depuis 1924. « Au moins, ça, c’est à moi, ajoute-t-il en touchant la statuette. Je partirai avec. »

 

A son successeur, il laissera le potager bio, qu’il a fait cultiver dans le jardin, les abeilles et ses rosiers. Il dit qu’ils vont « bientôt fleurir » mais qu’il ne sera « plus là pour les voir ». Un silence. « La seule chose que je regrette, c’est de n’avoir pas su convaincre François d’y retourner. Lui comme nous aurions mérité une fin de quinquennat différente. »

 

 

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/03/20/stephane-le-foll-le-blues-du-dernier-grognard-de-francois-hollande_5097261_4854003.html#w3RjedjUszZT73kX.99

 

Partager cet article

Repost 0
Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents