Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2016 7 11 /12 /décembre /2016 06:00
« Je fais 1 centimètre et demi de plus que Nicolas Sarkozy. Je fais 1 mètre 67 sans talonnettes » Bernard Cazeneuve

Bernard Cazeneuve n'est surtout pas le dernier à se moquer de lui-même, que ce soit quand il évoque sa DS vintage, son look de "notaire de province" ou sa taille « à chaque fois, il y a eu des articles sur la « révélation Cazeneuve ». J’ai été « révélé » trois fois, et personne ne s’en était aperçu ! Cela doit tenir à ma petite taille ».

 

Mais sur le podium des élégants Bernard Cazeneuve est le n°1, François Fillon le 15e et Emmanuel Macron le 20e 

 

ICI le diaporama des 20

 

Ce dimanche à nouveau je sombre dans l’extrême futilité mais vous comprendrez aisément que de ma part c’est une forme de thérapie adaptée à la morosité du temps et au bal des prétendants de BALPOP.

 

La revue GQ a classé les 20 Français les mieux habillés en 2016.

 

Elle a eu le nez creux car comme je l’indique dans mon titre notre nouveau premier Ministre Bernard Cazeneuve décroche la plus haute place du podium.

 

« Capable de se moquer de sa taille devant l’Assemblée, le ministre de l'Intérieur a tout compris: l’élégance n’est pas une question de physique. L’ancien député-maire de Cherbourg-Octeville est l’homme politique français qui affiche le plus d’attention et de connaissance en matière de vêtements. Sur le terrain ou au Parlement, il sait parfaitement adapter sa mise à son environnement rester chic en toutes circonstances. Même avec une veste matelassée, Bernard Cazeneuve reste fidèle à la devise de GQ : rester chic en toute circonstance. »

 

Ça n’avait pas échappé à un autre élégant, François Fillon, classé 15e, il avait confié à Karine Le Marchand dans Ambition intime  «Ce qui m'agace c'est quand je baisse dans les classements. Il y en a un récent où le ministre de l'Intérieur était devant moi. Je lui ai fait part de mon mécontentement. (…) Je lui ai envoyé un message pour lui demander de quelle(s) perquisition(s), il avait menacé les journalistes.»

 

« S’il peut passer pour l’un des plus sérieux d’entre tous, l’ex-Premier ministre se permet pas mal de fantaisies vestimentaires: chemises à rayures avec des cravates à pois, chaussettes de couleur, vestes matelassées de gentleman-farmer… François Fillon est l’un des rares hommes politiques à avoir une vraie prestance vestimentaire sans en faire trop. Ou comment s’habiller en adulte responsable sans tomber dans le piège du conformisme. »

 

Le style des deux hommes, plutôt tradi, est comparable, écrit Sandra Lorenzo dans le Huffington Post :

 

« Au jeu des ressemblances, on trouve par exemple, le même intérêt pour ce type de vestes matelassées.

 

La comparaison s'arrête là. « Si François Fillon est un dandy qui s'ignore, avec Bernard Cazeneuve, il n'y a pas de hasard, tout est travaillé, maîtrisé, sophistiqué. Il ne fait aucune faute de goût », remarque Samir Hammal.

 

Bernard Cazeneuve un dandy ?

 

Deux accessoires qu'affectionne particulièrement le Premier ministre montrent bien qu'il ne s'agit pas seulement de s'habiller pour sa fonction mais d'aimer soigner ses tenues. Peu d'hommes de sa stature arborent une pochette soigneusement pliée dans leurs costumes ou encore le port du chapeau en hiver.

 

Une collection de chapeaux sur laquelle Bernard Cazeneuve avait d'ailleurs refusé de s'appesantir, interrogé par Jean-Pierre Elkabbach. Il avait seulement accepté de dévoiler qu'il possédait « une dizaine de chapeaux»

 

Si les pochettes sont plus faciles à porter avec une tenue très habillée, le Premier ministre les affectionne au quotidien avec une simple veste de costume ou un blazer. Et ce détail a son importance selon Samir Hammal: « C'est un accessoire à l'origine porté par la noblesse au XVIIe siècle puis par les hommes de pouvoir. Les Mad Men, Sean Connery dans James Bond ou encore Jean Dujardin dans OSS 117. Mais Bernard Cazeneuve ne porte pas n'importe quelle pochette, les siennes sont à pli bouffant, elles sont plus vaporeuses que les traditionnelles carrées. »

 

Don Draper à Matignon? C'est presque ça. »

 

Le dernier de la liste c’est le ni gauche ni droite Emmanuel Macron

 

« Contrairement aux propos d'un Nicolas Sarkozy en meeting qui lui reprochait “d'enlever sa cravate avant d'aller à la télévision” pour faire “jeune”, “chic” et “décontracté”, Emmanuel Macron ne fait pas semblant d'être moderne : il suffit de regarder la finesse de ses revers de veston pour s'en convaincre. Le ministre de l’économie a gardé de son passé de banquier d’affaires un goût pour les costumes discrets et bien coupés, même s'il affectionne de temps à autres arborer la rayure tennis (très associée à la finance) et le nœud windsor. Dans le monde très compassé de la politique, il est aussi l’un des rares à porter la cravate fine et à miser sur la chemise bleu ciel pour garder bonne mine. »

 

Bruno Roger-Petit note avec pertinence à propos du nouveau 1er Ministre

 

« Tout électeur de gauche ayant quelque chose en lui de Mitterrand ne devrait pas demeurer longtemps insensible à Cazeneuve. Le chapeau. Le manteau. La démarche. La froideur. La pudeur. Le pas mesuré. Le bras figé. Cette façon d’être là, d’en imposer, tout en marquant la distance. Cette allure de gentleman-farmer à la française. Entre François Mitterrand et Philippe Noiret, la figure Cazeneuve est une permanence comme la France les aime. Le nouveau Premier ministre est une façon provinciale de réconcilier la gauche avec une certaine forme d’authentiquement français. »

 

« Il suffit à Cazeneuve de se coiffer de son élégant chapeau de chasse, et nous voici plongés au cœur de la règle du jeu, les pieds dans la terre, la forêt en lisière... La vie est à nous, partie de campagne et déjeuner sur l’herbe... Nous sommes alors loin, très loin, trop loin de la grande illusion Manuel Valls, portée par des éléments de langage qui ont le défaut d’être trop perceptibles pour être authentiques. Il faut cinq minutes à Manuel Valls pour évoquer l’esprit français là où Cazeneuve n’a besoin que de se coiffer d’un chapeau. La vérité d'un homme, ça ne se décrète pas. Le feutre, ce n’est rien. Et c’est tout."

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents