Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2016 7 18 /12 /décembre /2016 06:00
Chez les Faizant, le père aurait aimé avoir Cabu comme fils, alors son fils a décidé de faire du dessin politique un peu de gauche pour le séduire mais peine perdue il a été à gauche toute pour l’emmerder.

Le Figaro n’a jamais été ma tasse de thé mais de temps en temps les vieilles dames de Jacques Faizant me plaisaient bien.

 

Et puis le temps passant, lors de l’attentat contre Charlie-Hebdo je me suis abonné sur Twitter à une flopée de dessinateurs politiques et celui qui m’a de suite époustouflé ce fut Chimulus.

 

Chaque jour je recevais sur mon film son dessin du jour, féroce mais si pertinent. Une véritable addiction à ce dessinateur doué. Ses « croquis vite fait bien fait » pointaient là où ça fait mal. Comme il le disait : « vaut mieux un dessin enlevé qui fait marrer qu’un dessin chiadé qui fait chier ».

 

Je trouvais qu’il y avait du Bosc, du Reiser, du Wolinski, dans ses dessins, mais aucune trace de Faizant.

 

Et puis, un jour, rien, le lendemain rien et ainsi toute la semaine rien. Je m’inquiétais. La nouvelle est tombée Chimulus était mort d’un cancer. Il avait 70 ans.

 

J’ai découvert qu’il se nommait Michel Faizant le fils de Jacques.

 

Il confiait avec humour comment sa vocation lui était venue :

 

« Quand j’ai compris que c’est Cabu que mon père aurait aimé avoir comme fils (il admirait beaucoup Cabu), je me suis dit (bêtement) « tiens je vais faire du dessin politique et un peu de gauche pour le séduire ». Peine perdue, alors j’ai été à gauche toute pour l’emmerder. »

 

Il racontait aussi cette scène dans rue 89 :

 

« Mon père : « Chérie, hier soir j’étais au Pop Club de José Artur, il y avait Topor et il n’a pas voulu me serrer la main !

 

Ma mère : « Quelle peau de vache, pire que Bedos, pourtant tu dessines mieux que lui ! Et Siné, il était là ?

 

Mon père : « Non, tu vois bien que j’ai encore toutes mes dents ! «

 

Je suis sorti de table tout chamboulé d’admiration. Il aurait été capable de casser la gueule de mon père ? Un homme qui déjeunait avec De Gaulle, Pompidou, Giscard ?

 

« Quand je serai plus grand, je rencontrerai Siné », je me suis dit ! C’est fait ! Et je ne le regrette pas !»

 

Mais pas un seul album de Chimulus à se mettre sous ma dent !

 

Mais vous me connaissez j’ai cherché et j’ai trouvé.

 

« Ne comptez pas trop sur moi pour la promo et les signatures » nous avait-il prévenu. Avec James Tanay, on préparait la publication de son premier livre de dessins. Chimulus a hélas tenu parole, il est mort le 17 septembre 2016 d’un cancer qu’il avait caché à tous. Le livre paraîtra fin octobre comme prévu même si on est profondément tristes et c’est rien de l’écrire.

 

Alors j’ai guetté et un jour Iconovox l’éditeur a fait une pré-souscription et j’ai commandé.

 

Le colis est arrivé par la poste cette semaine.

 

Voilà un beau cadeau utile à glisser dans les souliers de nos chères têtes blondes…

 

Chez les Faizant, le père aurait aimé avoir Cabu comme fils, alors son fils a décidé de faire du dessin politique un peu de gauche pour le séduire mais peine perdue il a été à gauche toute pour l’emmerder.
Chez les Faizant, le père aurait aimé avoir Cabu comme fils, alors son fils a décidé de faire du dessin politique un peu de gauche pour le séduire mais peine perdue il a été à gauche toute pour l’emmerder.
Chez les Faizant, le père aurait aimé avoir Cabu comme fils, alors son fils a décidé de faire du dessin politique un peu de gauche pour le séduire mais peine perdue il a été à gauche toute pour l’emmerder.
Chez les Faizant, le père aurait aimé avoir Cabu comme fils, alors son fils a décidé de faire du dessin politique un peu de gauche pour le séduire mais peine perdue il a été à gauche toute pour l’emmerder.

Partager cet article

Repost 0
Published by JACQUES BERTHOMEAU

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents