Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 06:00
Être « un jaune » qui boit un vin sous voile est-ce de nos jours politiquement correct ?

Dans notre beau pays réputé pour cultiver une forme de syndicalisme révolutionnaire, « un jaune » c’est un non-gréviste, donc un « traître » à la cause de la classe ouvrière.

 

Pour plus de détail je suis allé sur le site d’un bastion du syndicalisme à l’ancienne : le web du rail.

 

Le « syndicalisme jaune » (connu également sous les noms de : Mouvement jaune, Syndicats jaunes, les Jaunes ou « Droite prolétarienne », selon l'expression de Zeev Sternhell) est un mouvement syndicaliste français, mais connu sous cette dénomination dans d'autres pays, comme les pays francophones, mais aussi anglophones (yellow unions). Cette forme de syndicalisme (constitué en opposition aux syndicats « rouges », c'est-à-dire socialistes ou communistes) refuse certains modes d'action comme la grève et l'affrontement contre le patronat. Ce terme vient du mouvement créé par Pierre Biétry le 1er avril 1902, la « Fédération nationale des Jaunes de France ». Pour les grévistes, les jaunes étaient les non-grévistes. Ce qualificatif s'est généralisé et a pris un sens péjoratif, désignant les « traîtres ».

 

La suite ICI

 

Michel Pastoureau, grand spécialiste des couleurs présente le tableau suivant de la signification de la couleur jaune dans la culture occidentale.

 

  1. Couleur de la lumière et de la chaleur :

 

  • La plus lumineuse des couleurs ; on peint de jaune ce qui doit bien se voir les balles de tennis ;

 

  • Les enfants sur leurs dessins font toujours la lumière de couleur jaune : portes ou fenêtres éclairées.

 

  • Couleur du soleil, des vacances…

 

  1. Couleur de la prospérité et de la richesse :

 

  • Autrefois les épis de blé symbole de la richesse ;

 

  • L’or, les trésors, les pièces de monnaie ;

 

  • Couleur des riches et des puissants : couleur de l’empereur de Chine ;

 

  • Maillot jaune du premier du Tour de France.

 

  1. Couleur de la joie et de l’énergie

 

  • Goût des enfants pour la couleur jaune ;

 

  • Médicaments toniques de couleur jaune ou orangé.

 

  1. Couleur de la maladie ou de la folie :

 

  • Couleur de la bile, du mal au cœur, de l’acidité : jaune-vert ;

 

  • Couleur du soufre : mauvaise réputation (sic)

 

  • Couleur de la folie associée au vert depuis le XIIIe siècle ;

 

  • Couleur de l’extravagance et du déguisement.

 

  1. Couleur du mensonge et de la trahison :

 

  • Couleur de Judas et de la Synagogue Moyen Âge ;

 

  • Couleur imposé aux Juifs étoile jaune et aux exclus et aux réprouvés ;

 

  • Couleur des traîtres, des chevaliers félons, des faux-monnayeurs : on peint leur maison en jaune au XIVe siècle.

 

  1. Couleur du déclin, de la mélancolie, de l’automne :

 

  • Tout ce qui est «jauni »

 

Le jaune c’est aussi dans le plus grand désordre :

 

-           La couleur  du Ricard : le petit jaune

 

-           La couleur du maillot des Canaris du FC Nantes…

 

-           La couleur du bouton d’or

 

-           La couleur de l’or

 

-           La couleur du tournesol de Van Gogh

 

-           La couleur du citron

 

-           La couleur du beurre

 

-           La couleur du curry

 

-           La couleur de Renault et de la Poste

 

-           La poubelle jaune

 

-           Le jaune d’œuf

 

-           2 maladies : la jaunisse et la fièvre jaune

 

-           La couleur des ajoncs, des jonquilles et du mimosa

 

-           La couleur des bananes mures.

 

-           L’ocre jaune

 

-           La Chartreuse jaune

 

-           La marque jaune de Blake et Mortimer

 

-           La croisière jaune

 

-           Le carton du même nom

 

-           La couleur du sous-marin des Beatles : Yellow Submarine

 

Et puis c’est aussi un drôle de vin qui est élevé sous un voile dans le Jura : le vin jaune.

 

Et, comme de bien entendu, le sieur Olif natif de Pontarlier, s’est fendu d’un opus sur ce fameux vin jaune.

 

Comme je suis un ramier et que ma bourse contribue grandement au maintien de nos libraires dans nos quartiers je pourrais me contenter de vous renvoyer  au sieur Jacky Durand qui a déjà encensé l’œuvre le 26 octobre de cette année.

 

VIN JAUNE : IL JOUE DU CLAVELIN DEBOUT

 

 

« Gros plan sur le fleuron du vignoble jurassien et sa bouteille singulière à l'occasion de la sortie d'un opuscule signé par un «terroiriste hédoniste naturiste jurassique».

 

C’est un morceau de bravoure : « Résumé des épisodes précédents : on aime le vin jaune, que dis-je, on en raffole, on en est raide dingue, marteau, épris, on l’a dans la peau. Alors pour un flirt avec lui, on s’est offert le nouveau livret couleur d’or que viennent de lui consacrer les éditions de l’Epure (1). Et en découpant les pages avec notre Opinel, on est vert de jalousie contre son auteur Olivier Grosjean, le créateur-ciseleur de ce bijou dédié au pinuche qu’est leblogdolif (2). C’est vrai quoi, voilà un gonze élevé au vin d’Arbois et à la cancoillote qui soigne autant les corps que les âmes puisqu’il est tout à la fois médecin et «terroiriste hédoniste naturiste jurassique»

 

Je pourrais en rester là mais comme je suis un bon garçon sous mes grands airs et que je n’y connais rien je me  suis pointé sur mon fidèle destrier au 25, rue de la Sablière pour acquérir l’opus jaune.

 

La Sablière, il ne fait pourtant pas un temps de légionnaire qui aime tant le sable chaud. Je fais mes emplettes.

 

Première remarque le jaune d’or de l’opus me rappelle une belle amie qui parsemait ses pommettes, et parfois sa gorge, de paillettes d’or. Ça me ravi !

 

- Savagnin ?

 

- Non ça va pas !

 

Désolé mais je suis en pleine période de fausses citations.

 

Revenons à la raison :

 

  • Durée de la gestation sous voile en fût sans ouillage a minima 6 ans 3 mois. Bien mieux que l’éléphant.

 

  • Le clavelin 62 cl (mon correcteur affiche clavecin)

 

  • L’éthanal et le sotolon : consulter le vieux blog d’Olif.

 

  • 1 seule AOP jurassienne exclusivement dédié au divin jaune (ne pas confondre avec le petit jaune) mais il peut être produit sur l’ensemble de l’aire Jura.

 

Grande question qui me dépasse : vin populaire ou vin d’initié ?  

 

En revanche pour les compagnons de route du grand blond sans chaussure noire le camarade Olivier balance entre le chic : morilles, foie gras, homard et le populaire : comté, grenouilles rousses, cancoillotte avec un zeste d’exotisme thaï.

 

Mais, ce cher vieux blogueur qu’est Olif connaît mon goût immodéré pour une forme de snobisme parisien et il termine son opus sur le vin jaune avec rien.

 

Moi ça me va bien mais cher Jurassien pourquoi restreindre le champ d’application de la buvaison du vin jaune en terrasse « au bord d’un lac jurassien » ?

 

Ma terrasse au  9e étage sent-elle le gaz ?

 

Les hauts de Ménilmontant au Lapin Blanc sont-ils zone interdite ?

 

Ok Olivier je suis raccord : buvons le vin jaune seul mais pas tout seul !

 

Avec Houellebecq je suis partisan de l’extension du domaine du vin jaune !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Olif 17/11/2016 08:32

La onzième façon, c'est évidemment au 9ème étage, sur une terrasse parisienne. Pardon de l'avoir omise, même si je me suis plié à l'exercice qui ne m'en imposait que 10...
Merci, M'sieur le Taulier!

pax 17/11/2016 06:38

C'est pourquoi, par cheu nous, les maisons à colombages des boulangers, pâtissiers, meunier etc sont peintes en jaune ( chaque couleur correspondant à une activité spécifique : le bleu pour les métiers du bois,le vert pour le cuir et les tissus etc..)
Par ailleurs, belle performance Taulier et qui prouve ton élévation d'esprit ! une si longue chronique ou, sauf erreur, n'apparait pas le mot qui vient immédiatement à l'esprit quand on évoque le jaune ...
non non ce n'est pas le serin . Enfin , on apprend de belle, yellow traduit en français donne vert , selon les Compagnons de la Chanson. Une idée de chronique sur le vert Taulier ?

nom d'un chien 18/11/2016 02:25

Parce que dans le vert, le rouge fait du jaune.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents