Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2016 2 25 /10 /octobre /2016 06:00
Jacques n’a plus la cote mais la Saint-Jacques est la star de l’automne… avec un brut nature Bourgeois-Diaz les bulles échappent à l’attraction terrestre…

C’est mon parrain Alain qui a décidé de mon prénom : Jacques, Jacques le majeur saint patron à la coquille de notre paroisse.

 

C’est par le plus grand des hasards que j’ai établi, depuis presque vingt ans, mes pénates dans un immeuble du boulevard Saint-Jacques dans lequel  se jette la rue du Faubourg-Saint-Jacques qui prolonge, à l’intersection du boulevard de Port-Royal, la longue rue Saint-Jacques  qui est probablement la rue la plus ancienne de Paris, son tracé est inchangé depuis au moins le 1er siècle av. J.-C.

 

Le prénom n’a plus la cote, c’est un prénom de vieux, désolé cher Jacques le bas-bourguignon, nous sommes une espèce en quasi disparition.

 

JACQUES EN CHIFFRES

 

Popularité actuelle : Prénom rare

 

Popularité depuis 1900 : Prénom très fréquent

 

Tendance actuelle : Prénom stable

 

Meilleure année : 1946 (15 408 naissances de Jacques)

 

Naissances en 2013 : 109 garçons ont reçu le prénom Jacques

 

Naissances depuis 1900 : 482 158 garçons ont reçu le prénom Jacques

 

Age moyen des Jacques : 75 ans

 

En 2013 le prénom Jacques occupe le rang n°446 du top des prénoms de garçon et le rang n°886 du classement des prénoms les plus donnés en France.

 

Les départements où le prénom Jacques est le plus populaire en 2013

 

Paris (75) : 26 Jacques Nord (59) : 7 Jacques Bouches-du-Rhône (13) : 6 Jacques Yvelines (78) : 6 Jacques Haute-Garonne (31) : 5 Jacques Bas-Rhin (67) : 5 Jacques Seine-Maritime (76) : 4 Jacques Alpes-Maritimes (6) : 3 Jacques Gironde (33) : 3 Jacques Loire-Atlantique (44) : 3 Jacques

 

En revanche cher Jacques Dupont ton compère Olivier Bompas célèbre la vraie coquille Saint-Jacques "Pecten maximus", fraîche et dans sa coquille, qui est enfin de retour sur les étals.

 

ICI 

 

Au passage je note que ma sainte mère souhaitait me prénommer Olivier.

 

 

 

Attention à la contrefaçon !

 

« Mais, attention, on parle là de « Pecten maximus », la seule, la vraie, et non des nombreux pétoncles qui ont droit depuis 1996 à l'appellation « Saint-Jacques », à des fins strictement commerciales. La différence est simple, la coquille Saint-Jacques est pourvue d'une valve inférieure bombée et d'une valve supérieure plate, les pétoncles sont formés de deux valves bombées. Une spécificité anatomique pas toujours simple à vérifier, ces nombreuses variétés étant proposées sous forme de noix décoquillées, le plus souvent congelées, et la plupart du temps transformées en plats cuisinés... 

 

Comble du raffinement, la plupart des « Saint-Jacques » d'importation sont « trempées », en d'autres termes, gorgées d'eau, jusqu'à 50 % du poids, et pour faire bonne mesure, « glazurées », c'est-à-dire protégées par une fine couche de glace. »

 

Ce sujet je l’avais abordé le 17 décembre 2013

 

« Confondre la pétoncle et la coquille Saint-Jacques dans une même appellation revient à autoriser la dénomination caviar pour les œufs de lump »

 

Les pétoncles seraient-elles des petites sœurs des coquilles Saint-Jacques ?

 

La réponse est non même si elles ont un petit air de famille. Sur ce sujet je ne vais pas vous embrouiller dans les méandres des classifications des naturalistes. L'histoire de la dénomination du pétoncle est complexe. « Jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, il a servi pour nommer une grande diversité de coquillages avant que Jean-Baptiste de Lamarck n'en fasse un genre précis (Pectunculus). Les pétoncles de Lamarck et des naturalistes du XIXe siècle ne correspondent toutefois pas du tout aux coquillages que nous connaissons aujourd'hui sous ce nom. »

 

« Les plats cuisinés portant la marque « Produit en Bretagne » (le phare) nommés « Coquille de Noix de St Jacques, Recette Bretonne » sont le parfait exemple, on vous sert des noix de pétoncle du Chili dans des valves de vraies coquilles avec une recette pseudo bretonne ! »

 

« En surgelé, là pour savoir ce qu'on bouffe, qu'une solution, regarder sous les gros titres mensongers, car tous les coquillages de cette famille peuvent s'appeler « noix de Saint -Jacques » (noix car ils sont décoquillés), le nom scientifique de l'espèce et le pays d'origine du coquillage doivent être indiqués dans l'étiquetage. Pecten Maximus c'est de la véritable coquille Saint-Jacques. Mais bien souvent, on trouvera que des pétoncles aux noms exotiques, des noix du Chili (Argopecten purpuratus) ou des de Chine (Clamys farreri), mais des européennes : Chlamys varia et Chlamys opercularis. Ne pas se leurrer avec la présence de corail, certains pétoncles en ont aussi. Dans les rayons plus de 90% des produits proposés sont des pétoncles ! L'aquaculture des pétoncles est très développée dans les pays asiatiques, mais il y a encore peu d'importation de ces produits pour des raisons sanitaires.

 

Reste pour terminer un sujet de discordance avec les 2 compères du POINT : le vin !

 

En effet, pour eux, le vin nu est réservé aux jeunes zozos adeptes du jus de raisin qui vit sa vie en union libre.

 

Je pousse un peu loin le bouchon rien que pour les embêter car dans les conseils d’accords Olivier propose le champagne Bourgeois-Diaz 

02310 Crouttes-sur-Marne

Tél. : 03 23 82 18 35

Champagne - Cuvée 3C extra-brut

 

Jérôme Bourgeois :

 

Nous exploitons un domaine de sept hectares, une trentaine de parcelles réparties à Crouttes sur Marne et sur les communes environnantes. Nos vignes, au sol argilo-calcaire, sont en majorité exposées sud-ouest et plantées à 55 % de Pinot Meunier, 30 % de Pinot Noir, et 15 % de Chardonnay.

 

Nous avons toujours travaillé les vignes comme des jardins et cela se ressent dans nos vins. A la vendange, les raisins sont triés à maturité parfaite et pressés sur pressoirs traditionnels. Seules les meilleures parcelles sont vinifiées dans nos chais.

 

Nous travaillons le sol, raisonnons toutes nos interventions sur la vigne, et visons à obtenir un rendement moyen en employant les tailles nobles champenoises. Les vignes sont systématiquement ébourgeonnées à la main et certaines vendangées en vert si cela est nécessaire.

 

Nous portons un soin extrême à l'élevage de nos vins. Ils sont vinifiés dans des cuves inox, et dans des fûts de chêne pour les cuvées spéciales. Nos cuvées vieillissent au minimum 27 mois en cave pour les cuvées de base et jusque 5 ans pour les plus grandes cuvées. Elles sont élaborées par assemblage des trois cépages champenois, avec des proportions différentes, favorisant l'équilibre et le fruité du vin. Travailler le vin est pour nous une passion, et votre satisfaction la meilleure des récompenses.

 

ICI 

Jacques n’a plus la cote mais la Saint-Jacques est la star de l’automne… avec un brut nature Bourgeois-Diaz les bulles échappent à l’attraction terrestre…

Partager cet article

Repost 0
Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

pax 27/10/2016 06:54

En rattrapant mon retard de lecture je tombe sur cette chronique.Alors d'emblée, le mauvais esprit que je suis de s'exclamer : " Pas fini de faire le Jacques ,Taulier !" ( wouarf wouarf wouarf ) Je sais, je sais
mais je me soigne, si,si,si, je me soigne. Mais suis pas sur que cela a de quoi vous rassurer

Feuilly 25/10/2016 08:29

En son temps, à la fin des années 80, alors que je travaillais pour "L'Evénement du Jeudi" de Jean-François Kahn, j'avais commis un papier intitulé, "Coquille Saint-Jacques : de quoi se compose-t-elle ?". Je constate que le sujet est toujours d'actualité et qu'il est fort bien traité.

pax 27/10/2016 06:54

Effectivement, alors que en // se prépare une guerre de la coquille, les pécheurs normands reprochant les rafales opérées par les anglais au mépris de tous les efforts fait pour protéger l'espèce en pratiquant une cueillette " raisonnée "

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents