Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 06:00
Hé oui je le dis j’aime la « Marie-Jeanne » et « Dans les yeux d'Émilie » de Joe Dassin

« Je suis perpétuellement étonné face au succès » disait Joe Dassin.

 

Il est 12h30, ce 20 août 1980, Joe Dassin a 41 ans. Il déjeune au restaurant « Chez Michel et Eliane », rue Jeanne d’Arc à Papeete, où il a ses habitudes. Autour de lui, il y a ses deux fils, Jonathan (1an et demi) et Julien (5 mois), sa mère, la violoniste Béatrice Launer, son ami et parolier Claude Lemesle. Il semble bien, il semble heureux. La fleur aux dents, comme dans sa chanson. Au beau milieu du déjeuner, il lâche « Qu’est-ce qui m’arrive ? » et il tombe. C’est fini la gloire et c’est fini la famille, tous les projets fichus, cette nouvelle vie qu’il appelait de ses vœux.

 

Moi je venais d’en avoir 32 et, même si les intellos snobaient la chanson populaire, j’aimais, et je le disais, certaines chansons de Joe Dassin.

 

Plus de 30 après, même si on l’entend peu sur les ondes, mes jeunes amies du Lapin Blanc, Claire en tête aiment Joe Dassin.

 

Pour le souvenir et le plaisir, deux de ses chansons :

 

Marie-Jeanne

 

Raconter un fait divers, un suicide en l’occurrence, en chanson est un exercice périlleux. Avec Marie-Jeanne, Joe Dassin le réussit avec une belle sobriété. Bien sûr il s’agit d’une adaptation par le parolier Jean-Michel Rivat, d’un titre populaire américain de l’été 1967 de Bobby Gentry, Ode To Billy Joe. « L’histoire traite du suicide de la dite Marie-Jeanne, suicide abordé lors d’une discussion de famille de paysans, en plein repas. Joe Dassin s’éloigne assez peu de la version originale, conserve son riff de guitare minimaliste et ses arrangements de cordes en volutes et prouve avec brio que sa voix chaleureuse s’intègre définitivement à la musique blues américaine. Des deux cents prises de voix enregistrées pour Marie-Jeanne, c’est la première qui a été retenue pour le mixage. »

 

« Le titre Marie-Jeanne est sorti à l’automne 1967 en face A d’un 45-tours simple. Il figure sur le LP Les deux mondes de Joe Dassin édité chez CBS en novembre 1967»

Dans les yeux d'Émilie

 

de Pierre Delanoë

 

Album : Les Femmes de ma vie

Date de sortie : 1978

 

Dans les yeux d’Émilie nous vient du vieux Québec « où les rues ont l’air d’avoir l’accent » dit la chanson. La beauté de la ville est vue au travers d’une histoire d’amour dans le grand hiver canadien, illuminé par les yeux d’Émilie.


C’est Joe Dassin qui chante : « Moi, j’avais le soleil jour et nuit dans les yeux d’Émilie qui réchauffaient ma vie » Mais la passion ne résiste pas au dégel de la nature. « On dirait que les gens sortent de la terre, mais Émilie n’est plus à moi, j’ai froid pour la première fois »

 

La version landaise des musiciens de Pomarez et leur reprise de la chanson de Joe Dassin, « Dans les yeux d'Émilie », déjà bien connue des Chalossais.

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

jacques 17/09/2016 16:51

bel hommage.....!!!!!!!!

jacques 17/09/2016 16:50

tres beau

pax 16/09/2016 06:49

En bonne suite à la chronique sur Olivier Ameisen , pour ma part, je chanterai plutôt " J'aime la dame jeanne "

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents