Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 06:00
Polygraphies corses (1) Jean-Claude Acquaviva A Filetta, Danielle Casanova, le brocciu pédagogique, chez François à Sagone…

Partir en vacances alors que, chaque jour que Dieu fait, je suis en vacances éternelles – appellation plus positive que celle de retraite qui sous-entend une forme de repli, en bon ou mauvais ordre, face à l’adversité – relève d’un abus de langage que j’assume car je n’ai jamais cessé de m’agiter pour donner le sentiment que je travaille.

 

3 semaines en Corse, chez des Corses, à Tiuccia, face à la mer, au fond du Golfe le plus profond de la côte orientale. Je côtoie les poissons, je cuisine, je mange, je bois, je dors, je baguenaude, j’écris à la fraîche… je me conforme à la règle en vigueur où que j’aille dans notre vaste monde : « En Corse, fais comme les Corses. »

 

Je signale au dénommé Pax, qui grimpe aussi facilement au rideau que moi je provoque la population, que cette maxime signifie le respect des gens du lieu et non de singer les us et les coutumes.

 

Au gré de mes découvertes vous aurez droit à mes polygraphies corses…

 

La Corse « Une terre tumultueuse, complexe, capable du meilleur comme du pire. Une île à l’histoire mouvementée qui a quelquefois du mal à se départir de son rapport obsessionnel à son identité. Un pays ayant une fâcheuse propension à construire des mythes, ce qui donne parfois une vision trop distanciée et désincarnée à la réalité. »

 

Jean-Claude Acquaviva A Filetta

 

 

Danielle Casanova

 

Pour beaucoup de touristes empruntant la voie de la mer pour venir en Corse Danielle Casanova est le nom d’un ferry de l’ex-SNCM, Corsica Línea.

 

Et pourtant comme l’écrit Geneviève Colonna d’Istria dans le Point : « Des rues, des squares, des écoles entretiennent son souvenir » sur l’île. Ce fut une militante, « brillante fille d’instituteurs », née Vincentella Perini à Ajaccio, le 9 janvier 1909.

 

Elle délaisse hypokhâgne pour faire des études dentaires à Paris, où elle rencontre son futur mari Laurent Casanova.

 

« Militante de gauche de la première heure, elle devient responsable des Jeunesses communistes et fonde l’Union des jeunes filles de France. Vincentella se fait alors appeler Danielle. »

 

Dès 1940, dans la clandestinité « elle assure des opérations armées de résistance en zone occupée. Arrêtée par la police française au début de 1942, elle est emprisonnée à la Santé avant d’être déportée à Auschwitz, en janvier 1943, avec 230 autres femmes, toutes résistantes. »

 

Elle succombe du typhus le 9 mai 1943.

 

 

  • Innovation « écologique » de la mairie d’Ajaccio : les pelouses du bord de mer sont en gazon synthétique, on n’arrête pas le progrès de la connerie…

 

  • « On ne fabrique pas de brocciu en été » et pourtant chaque été, Jean-Paul Chiesi et sa fille Claire s’y attellent tous les étés depuis 20 ans, sur les hauteurs de la Restonica. Le troupeau, 200 brebis et 20 chèvres, des animaux que les visiteurs peuvent découvrir sur place tous les jours. Ils assistent à la fabrication qui se fait avec le lait de la traite de la veille, puis le soir à la traite elle-même.

 

 

  • Chez François à Sagone : les petits bonheurs du terroir corse…

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents