Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2016 7 28 /08 /août /2016 06:00
Petit jeu avec le copyright : Un trône pour le ver de terre une nouvelle inédite de Dashiell Hammett vous est offerte !

J’ai acheté Le chasseur et autres histoires publié aux éditions Gallimard, à la librairie Gallimard boulevard Raspail à Paris.

 

La 4e de couverture dit :

 

« Jusqu’ici le nom de Dashiell Hammett restait associé au roman noir américain, dont il a posé les bases au milieu des années 1920 à travers une soixantaine de nouvelles policières et cinq romans fondateurs, dont Le faucon maltais, symbole s’il en est de la mythologie du privé coriace et taciturne.

 

Le chasseur et autres histoires réunit ses nouvelles littéraires inédites et trois scénarios. Plus qu’une curiosité, ce recueil donne pour la première fois l’étendue de son talent d’écrivain.

 

Une occasion rare, par ailleurs, de revenir sur la vie de Dashiell Hammett. Si, par leur qualité, ces fictions attestent ses ambitions littéraires, elles expriment également ses préoccupations sur la place de l’homme et de la femme dans une société en mutation. Le courage et l’altruisme, la cupidité et le cynisme traversent ces textes non dénués de légèreté, grâce à l’humour caustique de leur auteur. »

 

Dans sa Préface Richard Layman note :

 

« Après le faucon maltais, Hammett allait être considéré comme l’un des meilleurs écrivains des États-Unis ; cela aurait dû lui permettre de se faire éditer partout où il voulait. Cependant l’étiquette d’auteur de romans policiers –acquise auparavant – lui collait à la peau. Son lectorat principal était constitué de fans de polars qui aimaient l’association entre intrigue criminelle et fiction réaliste. Avant la parution du Faucon maltais, une nouvelle qu’il avait expédiée à un magazine sur papier glacé aurait directement atterri au service des manuscrits avec des centaines – voire des milliers – d’autres. Et pas forcément acceptée. »

 

« Le nouvelles sont publiées dans l’état où Hammett les a laissées. Nous avons renoncé à y apporter des améliorations et à moderniser le style. Par exemple, les noms composés sont reliés par un trait d’union, exactement comme Hammett les avait orthographiés. Sa manière un peu désuète de former les possessifs a été conservée. »

 

La nouvelle que j’ai préférée, Un trône pour le ver de terre, est un inédit.

 

Elle commence ainsi :

 

- Tu comptes rester là toute la matinée ? Ton petit déjeuner est servi.

 

La suite est ICI

 

La fin suit ci-dessous :

 

« Il exprimait d’une voix grave, avec une autorité naturelle. Napoléon Ier, ordonnant à ses escadrons de dragons de monter à l’assaut, ne se serait pas exprimé autrement.

 

D’un hochement de tête, un cireur de chaussures fut convoqué. D’un autre, l’employée pour la manucure. Avec deux hommes et une femme affairés, qui au-dessus de ses pieds, qui au-dessus de ses mains, Elmer Kipp se perdit dans la contemplation de l’image que le miroir lui renvoyait. »

 

Voilà, c’est tout, j’ai respecté le copyright et vous ai offert l’intégrale d’une belle nouvelle.

 

Bon dimanche.

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents