Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juillet 2016 3 06 /07 /juillet /2016 06:00
Le tri sélectif selon SIQOCERT ou l’art de la sanction et de l’exclusion en mode bourguignon…

Au temps d’un Ministre de l’Agriculture aujourd’hui candidat à la Primaire de la Droite, le président de l’INAO, Michel Prugue m’avait sollicité pour que je participe à un audit interne du système d’habilitation des vins d’AOC mis en place par la réforme.

 

En dépit de mon peu de goût pour ce genre d’exercice j’acceptai.

 

Lors du premier entretien avec les responsables de l’INAO je posai la question : pourquoi toute cette machinerie complexe et coûteuse ? Pour rassurer nos clients sur la qualité de nos vins ?

 

Leurs réponses me laissèrent pantois : toute cette tuyauterie résultait d’un enchevêtrement de motivations strictement administratives sans réelle portée économique et commerciale.

 

Et maintenant la machine à éliminer les déchets tourne à plein sur elle-même, dans des conditions qui diffèrent d’une région à l’autre.

 

La bureaucratie comme toujours se nourrit de sa propre substance, il y va de sa survie. Nous avons l’art de nous lester de boulets aux pieds pour mieux rouscailler contre la prolifération des contraintes.

 

Le paradoxe c’est que le système mis en place l’est avec la caution des dirigeants professionnels et que son fonctionnement reçoit une approbation sans faille de leur part.

 

La mécanique est infernale car elle permet à l’ensemble des géniteurs du système le Ministère, l’INAO, le CAC, les ODG… de se retrancher derrière un ponce-pilatisme bien commode.

 

C’est la faute du système chante le chœur sauf qu’ils sont qu nous sommes tous le système.

 

L’exemple de l’usine à gaz expédiée aux vignerons par SIQOCERT : 2 schémas qui résument 3 pages de laïus expliquant comment fonctionne le contrôle avec au cas où le vigneron n’aurait pu comprendre, par ce que ce n’est pas compréhensible, il y a 5 liens http:// www. pour les infos et les éclaircissements complémentaires.

 

Reprenez votre respiration : l’adage de Boileau ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément n’est pas inscrit au frontispice de SIQOCERT.

 

La mise en schéma du texte pour éclairer le lecteur produit l’effet contraire 18 flèches et 2 accolades pour la dégustation, 9 flèches et 4 accolades pour l’inscription, est la démonstration de la complexité du système.

 

Laissons de côté l’orthographe des rédacteurs du texte, elle n’est qu’un signe supplémentaire de la désinvolture de ceux qui se considèrent comme le bras armé de la vertu.

 

En effet, toute cette bouillie pour chats débouche écrit en rouge sur 1 SANCTION.

 

Au piquet, punition, bonnet d’âne, encre rouge dans la marge, mais nous ne sommes pas à l’école mais dans la vraie vie et la sanction peut déboucher sur une exécution pure et simple, une mort économique.

 

Le rouge c’est le sang.

 

- Peine ou récompense en relation avec une interdiction ou une injonction, liée à un mérite ou un défaut.

 

Selon Rousseau « la seule sanction qui ait un sens pédagogique est le résultat nécessaire d'un acte, elle en est comme la suite naturelle » (Éduc.1979).

 

- Toute peine ou tout avantage, soit établi par les hommes ou par Dieu, soit résultant du cours naturel des choses et qui sont provoqués par une certaine manière d'agir

 

« Ce ne sont pas sans doute les idées politiques de M. Herriot et de ses collègues radicaux qui nous ont perdus. Mais la morale sans obligation ni sanction qui était la leur » Camus, 1945.

 

Flagellation, autoflagellation, le religieux est toujours sous-jacent dans nos comportements : couvrons certaines têtes de cendres pour bien prouver qu’ils sont les pécheurs exclus de la pureté et la sainteté de notre Grande Église.

 

Je vous laisse à la lecture de l’œuvre de SIQOCERT.

 

À vous de juger, d’apprécier et éventuellement de comprendre.

 

Clicquez sur les images pour une meilleure lisibilité...

Le tri sélectif selon SIQOCERT ou l’art de la sanction et de l’exclusion en mode bourguignon…
Le tri sélectif selon SIQOCERT ou l’art de la sanction et de l’exclusion en mode bourguignon…
Le tri sélectif selon SIQOCERT ou l’art de la sanction et de l’exclusion en mode bourguignon…
Le tri sélectif selon SIQOCERT ou l’art de la sanction et de l’exclusion en mode bourguignon…
Le tri sélectif selon SIQOCERT ou l’art de la sanction et de l’exclusion en mode bourguignon…
Le tri sélectif selon SIQOCERT ou l’art de la sanction et de l’exclusion en mode bourguignon…
Le tri sélectif selon SIQOCERT ou l’art de la sanction et de l’exclusion en mode bourguignon…
Partager cet article
Repost0

commentaires

BORNEUF OLIVIER 06/07/2016 11:54

Je ris jaune…

pax 06/07/2016 08:57

Tout cela me rappel la METHODE PERT * planification qu'on nous enseignait à l'Ecole d'Archi;puis la certification ISO qu'on nous exhortait à obtenir à mes débuts professionnels et que regrettaient toutes les entreprises qui avaient cru au miroir aux alouettes tellement le rapport bénéfices/soucis était défavorable. Que de parasites !
* Relativisons les choses il parait que c'est avec cette méthode que le chef de projet devant envoyer un américain sur la lune a rempli sa mission.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents

  • Parlons peu mais parlons vin, et de quel vin : La Romanée-Conti où Aubert de Vilaine passe la main…
    Le reproche récurrent que me font certains, chroniquer rarement sur le vin, est justifié, en défense ma réponse est simple : j’ai le sentiment d’avoir fait le tour de la question et que perdurer ce serait tourner en rond. Bien sûr, je pourrais à la manière...
  • L’ÉCHALIER
    Henry Pierre Troussicot L’échalier, petite barrière fixe, dans une haie, entre deux champs, permettant d’aller de l’un à l’autre. Combien de gars de ferme ont fait sauter les échaliers aux filles en les empoignant par la taille, pour aller danser ou autres...
  • Un dimanche ordinaire au Bourg-Pailler…
    Le dimanche au Bourg-Pailler c’était les habits du dimanche pour aller à la grand-messe de 10 heures. Au Bourg-Pailler, la tante Valentine, était le maître des horloges, elle rappelait tout le monde à l’ordre avec une injonction ritournelle « ça monte...
  • Je m’insurge l’âne bâté n’est pas stupide…
    Rien ne vaut l’expérience, les grands auteurs cités plus bas, n’ont jamais mené de leur vie un âne bâté, moi si pendant 8 jours dans les Cévennes sur le sentier Stevenson, c’était une ânesse, et je peux affirmer qu’elle était bien plus intelligente, plus...
  • Des chocolats pour le directeur, et un ascenseur pour... Par Slawomir Mrozek
    Une couverture illustrée par un dessin de CHAVAL. « Des chocolats pour le directeur, comme son titre l'indique, est un petit cadeau à déguster : cet ensemble de courtes nouvelles, composées pour la plupart dans les années 1960, paraît à l'occasion des...