Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 06:00
Pour vous déstresser offrez-vous un bain de vin à Séville, vous ne serez pas chocolat… l’accord Vinothérapie&«chocothérapie ».

Ce sont nos voisins suisses du Temps qui aiment tant le lait, le chocolat au lait et les vins du Valais qui me l’ont appris : Le hammam Aire, à Séville, offre à ses visiteurs la possibilité de prendre un bain dans une baignoire remplie de vin rouge tout en dégustant un verre de ribera-del-duero.

 

Ha ! Séville…

 

« Séville ! Le 8 juillet 1982 à 23 heures, France-Allemagne, le match du siècle » écrivait Pierre-Louis Basse en 2005

 

Le 31 mai 2007 j’écrivais :

 

C'est tout bête : je rêve d'être nommé Consul de France à Séville. Pendant tout un temps c'était à Florence que je rêvais d'être Consul mais, comme je suis un bien trop petit poisson - j'suis ni haut, ni fonctionnaire mon cher Jacques - pour un aussi beau bocal, Séville me va.

 

J'aime l'Andalousie. Même si je ne cause pas bien l'espagnol, j’m'y mettrai et je ferai mon possible pour bien représenter la France. J'ai de la conversation vous savez. De là-bas je chroniquerai. J'occuperais mes loisirs à écrire un roman. Bref, je coulerais des jours heureux. Je vous expédierais de belles jarres d'huile d'olive et quelques flacons de nectar. Quand vous passeriez nous ferions la conversation dans les bars à tapas.

 

 

« Les bains arabes de Séville sont aménagés dans l'ancien palais de 1 200 m² d'un vice-roi des Indes, construit au XVe siècle. L'endroit a conservé ses voûtes, ses plafonds à caissons de style mudéjar, entrelacs, soffites et sièges romains. Vous êtes ici au coeur du parfait sanctuaire de détente pour le corps... et l'esprit ! La porte franchie, une odeur d'encens et d'essences naturelles embaument les lieux. Le parcours est libre et inclut plusieurs salles d'eau dans différentes pièces ornées de mosaïques (avec une lumière tamisée).

 

On peut citer la salle d'eau salée, la salle de mille jets, le hammam et la salle d'eau avec des " piscines " aux températures différentes : tempérée (36 °C), chaude (40 °C) et froide (16 °C). La session dure environ 1h30 ; l'accès est limité à des groupes restreints, favorisant ainsi une certaine intimité. La maison propose également une variété de massages, incluant l'accès aux bains. 2 nouveautés : le rituel " Bain de Vin ", au ribera-del-duero (vin rouge AOC espagnol, une exclusivité du groupe Aire), et le " Green Hammam ", une combinaison d'exfoliation et massages au thé vert et agrumes.»

 

 

Un autre des traitements de beauté les plus originaux que vous pourrez essayer est basé sur la «chocothérapie ». Si vous ne vous êtes jamais senti comme « un bonbon », c'est le moment : vous ne profiterez pas seulement d'un fantastique massage, mais grâce aux innombrables propriétés du cacao, vous hydraterez, régénérerez et revitaliserez votre peau, entre autres bienfaits.

 

 

Bain de lait : Poppée, la femme de Néron, avait cinq cents ânesses qui lui fournissaient le lait dans lequel elle se lavait. Lorsqu’elle fut bannie, elle conserva cette habitude. Son seul regret fut d’abandonner sa merveilleuse baignoire de porphyre et d’être obligée de se contenter du lait de cinquante ânesses seulement. Isabelle de Bavière avait aussi la plus grande confiance dans les ablutions lactées, mais ses goûts étaient peu fixes, et elle variait souvent la composition de ses bains. Elle possédait notamment une recette dont elle ne dévoila jamais le secret, recette d’un spécifique qui adoucissait son teint, dit-on, d’une façon particulière. L’eau distillée, du miel pris à des ruches dont les abeilles ne se nourrissaient que de miel, le jus de melon, l’extrait laiteux de l’orge, différentes préparations à base d’amandes et de jaunes d’œuf étaient également tenues par elle en grande estime.

 

L'élégant Brummell, alors qu'il était en prison pour dettes à Caen, se faisait apporter dans sa cellule du lait qui servait à ses ablutions. Quant à madame Tallien, elle affectionnait particulièrement les bains aux fraises écrasées, mélangées à des framboises très mûres. 20 livres de fraises et 2 livres de framboises lui rendaient la peau plus douce que du velours.

 

Law, le financier de papier, ajoutait des jaunes de cent œufs à son bain. Parfois il se servait de bouillon de veau et ce fut lui qui lança la mode des escalopes appliquées sur la peau.

 

Au XVIIIe les femmes de cour firent fréquemment usage des bains de vin. Un marchand de vin, adepte du marketing de l'offre, recommandait pour ce faire son fameux vin de Malvoisie. Son annonce ajoutait « le même vin peut être employé au moins cent fois si l'on a le soin de le remettre, après chaque bain dans le tonneau. »

 

« Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, il y eut des gens qui prirent des bains d’or ! Il convient de dire tout aussitôt que la santé ou la coquetterie n’y furent pour rien. Paganini, le célèbre violoniste, reçut un jour d’une dame, chez qui il avait organisé un concert, une grosse somme en or, il se « lava » littéralement les mains « dans les pièces d’or ». Un Américain, qui possédait une mine d’argent très prospère, vendit un jour pour 150 000 francs d’actions. Il toucha la somme en pièces d’or. Il se rendit (à Londres) vite à l’hôtel où il était descendu, monta dans sa chambre, vida les sacs contenant cette fortune sur son lit et, jusqu’au lendemain matin, se vautra dans (ou sur) sa richesse. »

 

« Enfin, terminons ce curieux exposé par l’histoire du bain de pieds de Frédéric Soulié. Ayant reçu de son éditeur 10 000 francs en louis d’or pour le premier volume des Mémoires du Diable, revint chez lui, se fit préparer un bain de pieds, versa dans l’eau chaude les louis reçus, et pendant une demi-heure, il prit le plus étrange des bains de pieds. »

 

Bains curieux : bains d’or, de sable, de lait, de boue et de vin (D’après « Le Magasin pittoresque », paru en 1909)

 

Insolite: un basketteur pro de NBA prend des bains de vin rouge pour se soigner 

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents