Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2016 4 10 /03 /mars /2016 06:30
Le remarquable éclairage sur la maladie de l’esca de JM Comme de Pontet-Canet qui n’est pas forcément à l'avantage de nos chercheurs et de toute la profession du vin.

Levé tôt je tombe sur un tweet de Jacques Dupont daté d’hier qui me met la puce à l’oreille :

 

#Esca, remarquable contribution de Jean-Michel Comme (Pontet-Canet) au débat, photos à l’appui ! http://w.lpnt.fr/2024270t #Vins via @LePoint

 

Je clique.

 

Je lis.

 

Et je me dis : enfin !

 

C’est en effet remarquable, à lire absolument…

 

Merci à JM Comme et à son relayeur d'infos...

 

C’est ce que je vous propose de faire ICI mais, avant cela, permettez-moi de mettre en exergue 3 points de la contribution de JM Comme qui en disent plus long que de longs discours :

 

 

- Fait incroyable, pendant 100 ans, ces informations sont restées dans l'oubli. On a payé des générations de chercheurs qui n'ont rien trouvé alors que tout existait.

- Pour cette pathologie comme pour les autres (flavescence dorée, phylloxéra…) un développement soudain devrait nous faire poser la question de nos relations avec le vivant.

- À partir de là, que faire ? La recherche va nous proposer des OGM ou des pesticides. Je pense que la vraie réponse n'est pas là. La voie est suggérée par mon propos. Il faut avant tout respecter la vigne par une vraie démarche « éthique » la concernant. Mais combien de vignerons sont prêts à cela ?...

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

olivier de Moor 13/03/2016 11:07

notify@over-blog m'ayant prévenu de ce message, je ne peux répondre que ce que je viens d'entendre:

"la chèvre broute là où elle est attachée" proverbe afriquain

Franck 13/03/2016 09:14

Moi je suis prêt, je le fais chaque jour

olivier de Moor 10/03/2016 15:06

Je donne un élément de précision:

- Un ami m'a transmis un extrait de revue. Est écrit que le coût des maladie du bois pour le centre ( Sancerre) entre les arrachages, replantation et perte de récolte se situe à ...7452 euros/ha/an. Chiffre de 2010. Depuis là-bas un programme ambitieux et pragmatique est mis en place, sans produit , sans OGM... Bravo à la SICAVAC !

Olivier de Moor 10/03/2016 07:17

Bonjour Jacques,

Je ne connais pas JM Comme. Cependant je n'ai pas le temps de lire l'article joint. En détail.

Je pense que personne ne peut dire qu'il a trouvé la cause de l' "ESCA".

Les observations sont multiples. Avant Monsieur Poussard, il y avait un Monsieur Aimé Champin qui démontrait que la greffe anglaise était source de greffage insuffisant . Qu'il fallait une greffe à deux bourgeons. Pour avoir un call de soudure parfait. Les physiologistes de la vigne le savaient puisque la vigne est une plante avec acrotonie du type deux : deux lignes de séve opposées est indépendantes en apparence.

François Dall fait un travail remarquable. De même que l'expérience de Marc Birebent souligne un problème beaucoup plus vaste que le dépérissement de la Syrah:
le métier a délégué aux pépinièristes le greffage sur table, et puis nous avons arreté à ce stade les recherches considérant que nous avions la solution. Comme toujours grave erreur.

En recherchant dans de vieux manuels du XVIII, les agronomes d'alors citaient le fait que les romains, considéraient les vignes de cent ans comme jeunes, et celles de trois cent ans comme adultes. Ces vignes n'étaient pas taillées montaient dans les arbres. On débitait des planches dans leur tronc. Pas de plaie de taille en fait. A relayer avec les expériences de non-taille avec celles de Carbonneau.

Dire que le métier avance avec des conjectures que l'on transforme en dogme est une évidence. Le problème reste que l'on oublie la véritable démonstration de l'idée initiale.

Pourquoi ?

Dans cet inventaire ... de fables vous pouvez malheureusement ranger beaucoup de choses.
Notre faiblesse est surtout sans limite.

L


E

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents