Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 06:00
L’humour est une forme de résistance clandestine : là où il y a de bonnes raisons de pleurer, il y a toujours aussi de quoi rire.

Un petit livre glané chez Gallimard où Thierry Beauchamp a sélectionné « quelques histoires exemplaires dans les ouvrages de folkloristes américains qui les avaient eux-mêmes recueillies auprès des anciens comme les frères Grimm, en prêtant l’oreille aux traditions orales.

 

Elles affectent souvent la forme de petits contes, voire d’apologues, et empruntent aussi bien le ton de l’ironie que celui de la farce. Presque toujours s’y articule ou désarticule la dialectique du maître et de l’esclave, comme le remarque Thierry Beauchamp : « Le maître aliène sa liberté en dépendant de l’esclave et ce dernier profite de la moindre occasion pour inverser les rôles. »

 

« Les esclaves considérés comme des biens mobiliers n’avaient aucun droit et leurs enfants appartenaient au maître. Au début de la guerre de Sécession, la traite négrière représentait la plus importante activité économique du Sud après l’exploitation des plantations et environ une famille sur trois possédait des esclaves […]

 

« De ces derniers, nous connaissons le chant profondément mélancolique – le negro spiritual, le blues, nés dans les plantations – qui semble a priori traduire plus justement leur pitoyable condition […]

 

« Rire enchaîné «petite anthologie de l’humour des esclaves noirs américains » offre un contrepoint bienvenu au stéréotype de l’esclave éternellement condamné à moduler sa plainte dans les champs de coton. L’humour est une forme de repartie, la plus cinglante ; il nous donnera le dernier mot […]

 

« Il ne faut pas oublier que les esclaves demeuraient le plus souvent illettrés. Leur non-éducation était l’objet de tous les soins ; il ne fallait à aucun prix qu’ils puissent lire les libelles des abolitionnistes. Impossible d’être ouvertement subversif pour les inventeurs de ces histoires.»

 

Éric Chevillard dans sa chronique Quand l’esclave se moque dans le Monde des Idées du 11 février 2016 

 

 

La loi du talon

 

Pourquoi les Noirs travaillent si dur ?

 

« Dieu déposa deux paquets sur la route à cinq lieues de l’endroit où attendaient le Blanc et le nègre. Alors le Blanc et le nègre firent la course pour s’en emparer. Le nègre arriva le premier et il eut si peur que le Blanc le double au dernier moment qu’il plongea sur le plus gros des paquets et s’écria :

 

- Je suis arrivé le premier ! Le plus gros est à moi !

 

- Bon je me contenterai de celui qui reste, soupira la Blanc en ramassant le petit ballot.

 

Lorsque le nègre ouvrit le sien, il s’aperçut qu’il contenait une pioche, une pelle, une houe, une charrue et une hache. Dans le sien, le Blanc trouva une plume et une bouteille d’encre. Depuis ce jour le nègre s’épuise au travail sous un soleil de plomb pendant que le Blanc fait les comptes. »

 

[Mules end Men]

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

MOULRON Etienne 28/03/2016 18:17

Début de la conversation
MER 17:25
Bonsoir, pour votre bonne info Voici le programme du 1er " festival de l'Humour de Résistance " organisé par la Maison du Rire et de l'Humour en partenariat avec la municipalité de Chalon-sur Saône, les 16 et 17 avril prochains.
Toutes et tous vous y êtes les bienvenus ! Festival d’Humour de Résistance
Rire de tout, quel que soit le degré ou le sujet, de façon légère, féroce ou amère, est un acte de résistance. L’humour permet d’exorciser les vieux démons, de combattre les monstres d’aujourd’hui et de supporter les maux au quotidien. L’humour ne se contente pas de nourrir l’âme et l'esprit, il nous régénère par la bonne humeur qu’il suscite et par le rire qu’il provoque.
C’est justement du pire qu'il nous faut rire le plus fort!

L’Humour de résistance qui, "comme les essuie-glaces n’empêche pas la pluie, mais permet d’avancer" (Bruno Coppens) est une arme pour nous aider à continuer malgré les obstacles.

Au programme :
Une douzaine de films, des spectacles, des rencontres avec des artistes du 7ème art (Jean Pierre Mocky, Benoît Delepine, Dima El-Horr, Nelly Kaplan), une exposition, des ateliers et des animations dans les librairies de la ville.

Le Prix d’Humour de Résistance sera décerné à titre posthume à Charles Chaplin pour son œuvre cinématographique et le prix du Livre d’Humour de Résistance à Gérard Mordillat, pour son dernier ouvrage « La brigade du rire ».
« L’humour », a dit l’écrivain Doron Rabinovici, «nous aide à supporter la douleur tout en laissant la douleur continuer à faire son œuvre »
Telle est la grande qualité que possède l'humour, de résistance en particulier qui constitue pour cette raison, en particulier, une formidable et bien avérée arme de reconstruction massive!
http://fr.calameo.com/books/001040215f364ed83a586
http://www.chalon.fr/fr/toutes-les-actus/actualite/article/1er-festival-de-lhumour-de-resistance.html

MOULRON Etienne 28/03/2016 18:17

Bonsoir, pour votre bonne info

Voici le programme du 1er " festival de l'Humour de Résistance " organisé par la Maison du Rire et de l'Humour en partenariat avec la municipalité de Chalon-sur Saône, les 16 et 17 avril prochains.
Toutes et tous vous y êtes les bienvenus ! Festival d’Humour de Résistance
Rire de tout, quel que soit le degré ou le sujet, de façon légère, féroce ou amère, est un acte de résistance.
L’humour permet d’exorciser les vieux démons, de combattre les monstres d’aujourd’hui et de supporter les maux au quotidien. L’humour ne se contente pas de nourrir l’âme et l'esprit, il nous régénère par la bonne humeur qu’il suscite et par le rire qu’il provoque.
C’est justement du pire qu'il nous faut rire le plus fort!

L’Humour de résistance qui, "comme les essuie-glaces n’empêche pas la pluie, mais permet d’avancer" (Bruno Coppens) est une arme pour nous aider à continuer malgré les obstacles.

Au programme :
Une douzaine de films, des spectacles, des rencontres avec des artistes du 7ème art (Jean Pierre Mocky, Benoît Delepine, Dima El-Horr, Nelly Kaplan), une exposition, des ateliers et des animations dans les librairies de la ville.

Le Prix d’Humour de Résistance sera décerné à titre posthume à Charles Chaplin pour son œuvre cinématographique et le prix du Livre d’Humour de Résistance à Gérard Mordillat, pour son dernier ouvrage « La brigade du rire ».
« L’humour », a dit l’écrivain Doron Rabinovici, «nous aide à supporter la douleur tout en laissant la douleur continuer à faire son œuvre »
Telle est la grande qualité que possède l'humour, de résistance en particulier qui constitue pour cette raison, en particulier, une formidable et bien avérée arme de reconstruction massive!

http://fr.calameo.com/books/001040215f364ed83a586

http://www.chalon.fr/fr/toutes-les-actus/actualite/article/1er-festival-de-lhumour-de-resistance.html

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents