Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2016 3 13 /01 /janvier /2016 17:15
Merci champagne MAILLY grand cru pour vos vœux pas tapés machine…

Les gens du champagne Mailly Grand Cru sont fidèles en amitié, c’est si rare par les temps qui courent que je me devais de pondre une chronique à une heure inhabituelle pour les remercier de leurs bons vœux manuscrits.

 

Ça aussi c’est si rare que je me devais de le saluer.

 

Attention il ne s’agissait pas d’un ersatz d’écriture manuscrite comme l’a fait notre maire de Paris, non il y avait Jacques d’un côté et cher Monsieur de l’autre…

 

Je ne fréquente plus les salons, la RVF m’ayant blacklisté sur ordre du sieur Lubot leur PDG et comme je ne suis pas en odeur de sainteté du côté du couple B&D, je n’ai plus l’occasion de leur serrer la pince et de déguster leurs nouvelles cuvées.

 

Je le regrette. Il va falloir que je pousse jusqu'à Mailly Champagne.

 

Merci à eux et excellente année à eux tous et à leur belle entreprise coopérative à taille humaine.

 

Je profite de l’occasion pour proposer à ceux de mes lecteurs nouvellement arrivés une chronique du 13 janvier 2010 (le hasard fait bien les choses pile poil 6 années) «Champagne Mailly Grand Cru : une belle histoire d’hommes debout... »

 

« En un temps où le chacun pour soi, souvent bardé d’une flopée de bonnes intentions et d’une cotriade de belles justifications, triomphe en notre beau pays, y compris dans les vignes et les chais, l’histoire d’une poignée d’hommes, tous viticulteurs à Mailly Champagne, Édouard Hutasse, Louis Dubreuil, surnommé Ti Louis, Pierre Homand, Irénée Janisson qu’on appelle le Père Jibé, Fernand Rémy et Paul Dubreuil emmené par Gabriel Simon, fondateur et véritable figure de proue, ainsi que René Tournay, Camille Rémy et Charles Petit qui décident en 1923 de se regrouper afin de presser en commun leurs raisins, vinifier leur vin pour le vendre aux Maisons de Champagne est intéressante à conter. »

 

Lire la suite de cette belle histoire qui dure ICI 

 

PS : pour les vœux « pas tapés machine » lire la chronique du 2 janvier 2006 ICI c’est aussi une belle histoire je vous l’assure.

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

frank 13/01/2016 17:39

Poussez jusqu'en Champagne, Cher Jacques, leur dernière cuvée de Blanc de Noirs, toute en longueur et en soyeux, vaut, à elle seule, le déplacement. Je vous souhaite une belle année vineuse!

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents