Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2016 6 16 /01 /janvier /2016 10:45
À propos de l’affaire Liber Pater de Loïc Pasquet à quand un opus « La chronique pour les Nuls » ?

Lorsque je lis ce que je lis sous la plume de certains de mes « confrères » blogueurs à propos de l’affaire Liber Pater de Loïc Pasquet (voir l'excellente dépêche AFP ICI je me dis qu’avant de raconter tout et n’importe quoi, de procéder à des amalgames ineptes pour défendre ou charger la barque du vigneron condamné par le Tribunal Correctionnel de Bordeaux, il serait bon que ces Nuls sachent de quoi ils parlent.

 

Ont-ils consulté le jugement du Tribunal ?

 

Que non il n’était pas encore accessible (un avocat spécialiste des dossiers de ce type interrogé me répondait « Bonsoir, pour le moment l'AFP que j'ai interrogé ne l'a pas encore récupéré ») alors qu’ils accouchaient de leur prose approximative (commentaire du même avocat « Raison pour laquelle il s'écrit n'importe quoi... »)

 

Bref, les accros à la dépêche AFP, au passage de plats pour booster la régie publicitaire du type la résistible ascension de la tsarine de Saint-Émilion s’épandent et se répandent avec hauteur et suffisance sur un dossier auquel ils ne comprennent rien.

 

D’où mon vœu : « à quand un opus « La chronique pour les Nuls » ?

 

Lorsque l’on chronique sur la Toile, même enveloppé d’un titre de rédacteur-en-chef d’une feuille de chou vineuse, on doit se soumettre aux exigences de l’éthique journalistique. 

 

Ce n’est malheureusement pas très souvent le cas et comme me le faisait remarquer un ami journaliste, un vrai, mais jusqu’où iront-ils ?

 

« Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît. » raillait Michel Audiard dans les Tontons Flingueurs.

 

Oui, mais il n’est pas interdit de se moquer de leur connerie et de les flinguer, au sens figuré bien sûr.

 

Bref, dans le cas présent l’intitulé américain les Crétins irait comme un gant à cette engeance.

 

D’où ma supplique aux éditions First qui a germé dans mon esprit car ce matin sur France Inter Alexandra Ackoun répondait à la question : D'où est venue la collection Pour les nuls ?

 

En 1991, aux USA, qu'un jeune éditeur, John Kilcullen, cette collection a bénéficié, au début des années 1990, de l’engouement des ménages pour l’informatique, avec son premier volume DOS for Dummies.

 

Le pari : écrire un livre grand public sur un sujet compliqué sans endormir le lecteur avec un jargon venu d'une autre planète ! Le succès est immédiat : 50 000 exemplaires vendus en quelques mois. Le nom de ce premier titre ? Depuis, des centaines de titres sont parus, aux USA, et dans une trentaine de pays à travers le monde, dont la France.

 

Le 17 janvier 2001, il y a 15 ans, les éditions First publient en France leurs premiers titres dans une collection baptisé Pour les nuls. Même maquette mais les Crétins deviennent des Nuls sans doute pour surfer sur le succès de l’émission-culte de Canal +.

Le premier opus Le Français correct pour les nuls, écrit par un inconnu Jean-Joseph Julaud... ancien professeur va devenir au fil des années l'auteur le plus lu de la collection en France, et même dans le monde ! En août 2004, il signe L'Histoire de France pour les nuls qui deviendra le livre d'histoire le plus vendu en France (à plus d'un million d'exemplaires).

 

Comme le Hollande bashing est très tendance je rappelle que celui-ci, s'est fait prendre en 2006, alors qu’il était premier secrétaire du Parti socialiste (PS), en caleçon de bain par des paparazzis en pleine lecture de L’Histoire de France pour les nuls.

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

duprat 17/01/2016 20:27

j'aimerais connaitre de votre part au moins ce que vous pensez du fond de cette affaire ou il y a tout de méme a preuve du contraire 600000euros de subventions détournée,ce qui n'est quand méme pas rien et ressemble fortement a une grosse escroquerie,au lieu de traiter de nuls l'afp voire d'autres journalistes a moins que vous ayez connaissances d'éléments concrets prouvant que ce monsieur est innocent,j'attends avec impatience cette article,

JACQUES BERTHOMEAU 18/01/2016 08:23

oui j'attend le jugement mais il n'est pas simple d'analyser une affaire de ce type qui relève du pénal et du civil en ce qui concerne l'INAO

duprat 18/01/2016 08:19

merci pour votre réponse,je lis réguliérement votre blog souvent avec plaisir,j'aimerais tout de méme connaissant votre esprit critique objectif,quand vous aurez plus d'éléments sur cette affaire(accés au jugement ce qui j'imagine ne doit pas étre compliqué)de connaitre votre opinion
au plaisir de vous lire prochainement sur ceci
cordialement
jp

JACQUES BERTHOMEAU 17/01/2016 23:31

Vous ne savez pas lire je n'ai jamais traité l'AFP de Nuls bien au contraire et je n'ai pas pris parti pour ou contre ce monsieur Pasquet, ce qui n'est pas le cas de certains collègues blogueurs. Je n'ai pas traité le fond de l'affaire puisque comme je l'écrit je n'ai pas eu accès au jugement, ce que je critique c'est la méthode. Je n'exerce pas le métier de juge, je me contente de chroniquer.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents