Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 06:00
Sur les conseils d’Alessandra Pierini comme Pline je suis allé pêcher des agoni depuis mon lit dans le lac de Côme…

Taquiner le goujon, faire frétiller la mouche, contempler le bouchon, appâter, ce n’est pas ma tasse de thé, je n’ai pas l’âme d’un pêcheur.

 

Je me contente de pécher ça me donne la pêche.

 

Ceci écrit, né à quelques lieues du port des Sables d’Olonne, je suis amateur de poisson de mer. Pour ceux de terre, c’est plus récent et l’on n’en trouve guère sur les tables de mes cantines habituelles.

 

Alors, vous comprendrez, que dès que j’ai vu que dans sa belle nichée au flanc de l’église Notre-Dame de Lorette Alessandra Pierini vendait des agonis je me suis précipité pour aller en acheter. Ça m’a semblé plus simple que d’aller les pêcher depuis mon lit dans le lac de Côme lorsqu’on habite à Paris.

 

 

Qu’entends-je par cette étrange histoire de lit ?

 

Pas grand-chose comme l’aurait dit Francis Blanche, tout simplement dans le cadre de ma mission d’éducation populaire, j’étale mes références. En effet, selon Pline l’ancien sur le lac de Côme « on pêche presque de son lit les agoni, ces petits poissons séchés servis frits entre deux feuilles de laurier. »

 

Agoni vous avez dit agoni, agoni c’est qui ?

 

« On pêche dans le lac de Guarda, près de Vérone, un poisson gros comme un petit hareng ou une grosse sardine, connu en Italie sous le nom de agoni ou sardine d’eau douce ; car quoique ce lac soit d’eau douce, on trouve à ce poisson un peu le goût de la sardine de mer ; au reste il en a tous les caractères, tant pour les nageoires, que pour les ailerons.

 

Les agons du lac de Côme ne font guère plus grands qu’une forte sardine ou un célerin ; mais ils ont le ventre un peu plus large. On ne transporte ordinairement cette espèce que jusqu’aux environs de Milan & de Mantoue, les uns secs, les autres en barils, où ils font confits avec une saumure : il n’y a point dans ces provinces de poisson plus commun que les agons. »

 

Dictionnaire de toutes les espèces de pêche An IV de la République une et indivisible.

 

Qui sont donc ces agons ?

 

En italien donc l’agone, augmentatif de « ago » aiguille, à cause de la forme allongée de ce poisson, est une alose feinte.

 

En effet, il y a deux espèces d’aloses, l’alose vraie ou grande alose et l’alose feinte ou finte. Elles diffèrent non seulement par leur taille, mais aussi par leur nombre de taches qu’elles portent sur le dos (1 à 5 pour l’alose vraie, 6 à 10 pour la feinte).

 

 

Les aloses sont généralement des poissons migrateurs qui remontent de la mer dans les rivières pour s’y reproduire mais il en existe aussi dans les lacs. Elles sont donc anadromes car elles remontent les cours d’eau et potamotoques car elles pondent en rivière.

 

Maintenant vous savez ou tout ou presque sur les agonis me reste plus qu’à les cuisiner.

 

« La chair des aloses est appréciée, mais elle présente le grand inconvénient d’être porteuse d’arêtes très nombreuses et très fines. Déjà Aristote (IX, 37) qualifiait l’alose de « poisson à trop nombreuses arêtes » et le nom grec de ce poisson, thrissa, est formé sur thrix « cheveu », car ses arêtes sont fines comme des cheveux.

 

Pour rendre l’alose vraiment comestible, il faut prévoir une cuisson prolongée en présence d’ingrédients favorisant le ramollissement des arêtes. Ainsi, dans l’alose à l’oseille, l’oseille n’est pas là seulement pour son goût acidulé – ni pour créer l’allitération – mais aussi sans doute pour faciliter la dissolution des arêtes, encore que cela ne soit pas prouvé scientifiquement »

 

Nos amis italiens sont piégeurs pour nous pauvres mangeurs de grenouilles leurs petits agoni une fois séchés sont baptisés missoltini.

 

L’agoni est donc poisson d’eau douce qui a la gueule d’un poisson de mer l’alose et il ne me restait plus qu’à cuisiner mes missoltini.

 

Vous m’avez suivis chers amis.

 

Avant de me mettre au piano pour cuisiner mes missoltini je me dois de signaler que du côté des poissons d’eau douce, il y eu dans ma jeunesse le brochet au beurre blanc de maman et plus récemment l’Omble chevalier au beurre blanc : recette d’un notaire vigneron

 

Ce fut simple :

 

  • J’ai préparé de la polenta...

  • J’ai mis une poignée de minutes en aller-retour les missoltini sous le grill.

  • J’ai préparé des petites galettes de polenta que j’ai fait dorer sous le grill.

  • J’ai mangé la moitié de mes missoltini tout chaud de la queue à la tête en croquant entre deux bouchées dans mes galettes de Polenta.

  • Comme ces charmants poissons séchés sont aussi salés ça vous donne une belle soif alors j’ai ouvert un Frappato Terre Siciliane 2014 signé Lorenzo Piccione di Pianogrillo

Les autres je les ai mangés froids sur une tartine de beurre...

Lire Le baron de Pianogrillo ICI 

 

« Le lieu-dit de "Pianogrillo", que l'on pourrait s'enhardir à traduire par "plaine du grillon" – ou plus probable "plaine du grillo" (le cépage) –, situé sur les collines d'Ibleo sur l'ancien comté de Modica, jouxte le site d'Akrille, mystérieux comptoir grec qui préfigura la Magna Græcia. Du haut de Pianogrillo tant de siècles vous contemplent monsieur de baron, et l'on comprend soudain votre choix poétique ! Connaissant vos classiques, vous vous êtes s'en nul doute dit à l'exemple de Montaigne, « si la vie n'est qu'un passage, sur ce passage au moins semons des…vignes ! »

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

titi 23/10/2015 12:08

waouh! merci pour le partage.

patrick axelroud 18/10/2015 09:30

A jeux de mots, jeux de mots et demi cher Taulier. Dans la cour de ton école du Bourg-Pailler entonnait on, le plus rapidement possible, cette comptine : Un pécheur qui péchait à l'abri d'un pécher le pécher l'empêchait de pécher le brochet ? Bon dimanche et ne te fait pas de noeud la langue .

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents