Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2015 2 22 /09 /septembre /2015 10:00
« Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années » Eliott Sarrey, 14 ans et son robot jardinier, Bot2karot… et pourquoi pas la vigne ?

Pierre Corneille, fait dire à Rodrigue, dans Le Cid : «Je suis jeune, il est vrai; mais aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années».

 

Il voulait exprimer le fait que le talent et les dons innés n'ont pas besoin d'attendre les années de maturité pour s’exprimer.

 

Ce matin sur France-Inter, dans le 5-7, alors que je prenais mon petit déjeuner, j’ai écouté Jean-Baptiste Rudelle le co-fondateur et PDG de Critéo, la première start-up cotée au Nasdaq en 1994, qui revenait sur son parcours et mettait à mal les clichés concernant l'attractivité française dans son livre « On m'avait dit que c'était impossible » (Stock).

 

 

Et puis, face à mon écran, lors de ma petite revue de presse, je lis sur le Huff-Post :

 

« Il n'osait trop l'espérer et disait il y a trois jours ne pas y aller "pour gagner un prix". Pourtant, le Français Eliott Sarrey, 14 ans, fait partie des lauréats du concours Google Science Fair grâce à son robot jardinier, Bot2karot.

 

Lors d'une cérémonie organisée dans la nuit de lundi à mardi, Google lui a en effet décerné le « prix incubateur », destiné à "un élève âgé de 13 à 15 ans présentant un projet extraordinaire dans le domaine de la science". Eliott Sarrey repart ainsi de la Silicon Valley avec un chèque de 10.000 dollars et "un mentorat d'un an pour poursuivre son projet ».

 

C'est le premier Français à aller aussi loin dans le concours annuel de Google, organisé depuis 2011. L'année dernière, Guillaume Rolland et son réveil olfactif étaient arrivés jusqu'en finale (une première pour un Français) mais n'avaient pas été sélectionnés parmi les lauréats.

 

Le principe de Bot2karot est simple: un robot doté d'un bras capable de prendre des pots, creuser la terre et arroser les plantes. Il se déplace dans des serres spécialement adaptées et, cerise sur le gâteau, est commandé très facilement par smartphone. Même plus besoin de se salir les bottes! »

 

Les questions que je me pose pour ce qui concerne la vigne :

 

- Pourquoi nous bassine-t-on dans les milieux du Net pour des petites applications sans grand intérêt ?

 

- Pourquoi les start-up du vin sont-elles aussi peu créatives ?

 

- Pourquoi les levées de fond vont toujours vers des projets d’e-commerce peu innovants ?

 

Le champ de la culture de la vigne est immense, mobilisons les énergies pour faire éclore des projets du même type que Bot2karot !

 

Bonne journée à vous

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

tennob 22/09/2015 15:37

"(...) j’ai écouté Jean-Baptiste Rudelle le co-fondateur et PDG de Critéo, la première start-up cotée au Nasdaq en 1994 "
Ouille, ouille, Critéo a été fondée en 2005 sauf erreur de ma part. L'entreprise entra au NASDAQ en 2013, sur les traces d'ILOG entré sur ce marché en 1997. Si les entreprises françaises n'entrent pas plus souvent au NASDAQ c'est que ... c'est que quoi ? Je n'en sais fichtrement rien. Cela ne doit pas grandement les intéresser je suppose.

JACQUES BERTHOMEAU 22/09/2015 16:11

moi je cite France Inter

MP Guschlbauer 22/09/2015 11:50

Dans la vigne... Des robots... Et tous ces gens qui travaillent... Vous avez pensé à eux ?

JACQUES BERTHOMEAU 22/09/2015 11:59

oui j'y pense mais il est des vignobles difficiles où ils seraient bien utiles... pour soulager le travail des hommes... et les robots y'a tj un homme aux commandes...

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents