Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2015 1 10 /08 /août /2015 07:00
Les  nouveaux marronniers : le vin le plus cher du monde, les Sages du Conseil Constitutionnel sont anti-vin, et vive mes 2 millions de lecteurs uniques
Les  nouveaux marronniers : le vin le plus cher du monde, les Sages du Conseil Constitutionnel sont anti-vin, et vive mes 2 millions de lecteurs uniques
Les  nouveaux marronniers : le vin le plus cher du monde, les Sages du Conseil Constitutionnel sont anti-vin, et vive mes 2 millions de lecteurs uniques

Il est des jours où une folle envie me prend de quitter mon vieux pays à la cloche de bois, tel un vulgaire exilé fiscal, pour ne plus avoir à subir la vacuité qui règne en maître sur les réseaux sociaux et dans beaucoup de médias classiques.

 

Plus ça va moins ça va, c’est le déferlement, un flux ininterrompu de copié-collé de l’AFP ou autre source d’info, un torrent de prises de position de quidams qui ne savent pas de quoi ils parlent, le tam-tam exaspérant d’opportunistes qui découvrent l’eau chaude pour faire bouillir leur pauvre marmite, bref la digue est rompue : quand les bornes sont dépassés y’a plus de limites à la stupidité.

 

« Il y a deux choses d’infini au monde : l’univers et la bêtise humaine mais pour l’univers je n’en suis pas très sûr » Albert Einstein

 

« Les dictateurs sont les domestiques du peuple, - rien de plus -, un foutu rôle d’ailleurs, - et la gloire est le résultat de l’adaptation d’un esprit avec la sottise nationale. » Baudelaire

 

Carlo M. Cipolla dans Les lois fondamentales de la stupidité humaine

 

« L’individu stupide est le type d’individu le plus dangereux. »

 

Il s’agit de la Troisième Loi fondamentale : « Est stupide celui qui entraîne une perte pour un autre individu ou pour un groupe d’autres individus, tout en n’en tirant lui-même aucun bénéfice et en s’infligeant éventuellement des pertes. »

 

Face de Bouc est peuplé de je sais tout sur tout, de yaka faukon, de redresseur de torts, de néo-poujadistes, d'adeptes du bashing, d'aspirants à tenir les rênes du pays qui, pour la plupart, ont déjà du mal à maîtriser notre langue et sa syntaxe, et dont on peut supposer que leur expérience et leur pratique soient à la même hauteur.

 

Tout ça vole très bas, en rase-mottes...

 

Vous me direz que je m’exaspère pour pas grand-chose et que je ferais mieux d’ignorer tout ce petit monde insignifiant. Mais ce monde est notre monde, c'est aussi la pâte de notre pays, celle qui vote aussi, et lorsque l’on veut se tenir informé, comprendre, il faut tout prendre en compte, même les inepties.

 

Et encore je ne lis pas, bien sûr, les énormités conspirationnistes ou autres écrits délirants à l'attention de débiles profonds.

 

Alors, en dépit de mon allergie elle aussi profonde, je continue de lire et je jette les épluchures au compost. C’est bon pour la nature le compost !

 

Donc, si vous ne le savez pas encore, c’est sans doute que vous êtes parti en vacances sur une île déserte ou que vous avez cessés d’écouter la radio, de regarder la télé ou que vous vous foutez comme de votre première chemise des réseaux sociaux.

 

Même le Courrier du Vietnam nous fait part de sa surprise. 

 

Même l’ancien quotidien du soir dit de référence nous torche un article simple resucé de la dépêche AFP.

 

« Le vin le plus cher au monde est un bourgogne et il ne s’agit pas d’un romanée-conti, mais un vin d’Henri Jayer à 15 195 dollars (14 254 euros) la bouteille de 75 cl. Le premier bordeaux sur la liste, le réputé Pétrus, doit se contenter du 18e rang, selon un classement établi par le site en ligne spécialisé Wine Searcher.

A eux seuls les bourgognes font un tir groupé impressionnant trônant aux trois premières places, avec quatre autres vins dans les dix premiers et au total pas moins de 40 vins sur 50 ! »

 

Lire ma chronique : 

 

« Il n’y aura plus d’autre Henri Jayer… Il ne peut y avoir qu’un seul « Dieu des Bourgognes » ce n’est pas Jacky Rigaud qui l’a dit, alors c’est qui ?

 

Nulle part pas le moindre pet d’analyse, c’est cocorico ou bien le genre : les braves vignerons bourguignons font la nique aux cons de bordelais des châteaux. Tout le monde est content et roule Mimile la viticulture française se porte comme un charme, mieux que le vignoble qui tremble sous l’esca et la flavescence, et les boucs émissaires ne manquent pas, on les ramasse à la pelle : les écolos, les bios, les bobos, la loi Evin

 

À propos de cette dernière, le rejet par le CC de l’amendement à la loi Macron concernant un assouplissement de la loi Evin, pour cause de cavalier législatif, c’est le déferlement habituel de commentaires stupides qui taxent ces pauvres sages de Montpensier, Debré Junior en tête, de participer au désamour du vin. Mis dans le même sac que ces « vendus » de politiques, des moins que rien, des ennemis de nos si beaux équivalents Rafale.

 

La forme et le fond, y connaissent pas les crétins : en France nous avons une vision de sanction pour tout ce qui touche à toute forme de juridiction. tout prend figure de condamnation.

 

N'en déplaise au sénateur César, le CC a simplement appliqué sa jurisprudence constante et renvoyé la modification de la loi Evin à un texte de Santé Publique qui est son fondement originel. Rien de plus normal et le gouvernement se devra de faire, si ce n'est déjà fait puisque l'amendement avait reçu l'aval de l'exécutif, les arbitrages entre les Ministères en présence, c’est son boulot, rien de plus, rien de moins. J’ai pratiqué, ça se passe à Matignon, ensuite aux députés de voter, avec ou sans 49/3. C’est aussi leur job.

 

Je rassure Jacques Dupont, le Président Farge sur son tracteur est tout à fait légitime lorsqu'il demande au gouvernement de remettre l'ouvrage sur le métier.

 

Mais le pompon, sans contestation, est revenu sur ce sujet à la Grosse Caisse la plus tonitruante, pas forcément la plus entendue hormis le cercle de ses zélotes, le Périco du pauvre qui, drapé dans notre drapeau tricolore, cria à l’anti-France et, Ô grande découverte réinventa  l’eau chaude pour proclamer qu’il existait en France un lobby anti-alcool qu’il réduisit à l’anti-vin pour enfoncer son petit clou plus encore. Ce lobby, ne lui en déplaise, est plus vieux que l’invention des contributions indirectes, puisque Pasteur et Clémenceau en furent. Mais, que voulez-vous faut bien qu'il fasse bouillir sa pauvre marmite l'exilé de par delà les Pyrénées. Ça lui fait du bien et moi ça me fait rigoler. J'adore les grosses caisses mais dans les orchestres symphoniques où il faut beaucoup de doigté.

 

 

Je rigole d’autant plus qu’en plein mois d’août, ce 10 août, ma crèmerie vient de passer la barre des 2 Millions de visiteurs uniques.

 

 

Total depuis la création du blog

2000669visiteurs uniques

 

4063482pages vues

 

2.03vues / visiteur


Bonne journée et large soif comme le proclame notre Roger Feuilly national qui aime tant les moutons de chez Etchemaïté à Larrau, face aux falaises noires du massif de Mendibelza.

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

JUNGMANN 10/08/2015 20:59

Encore 5/6 tomes pour terminer la traduction française des GDD...
La saison 2 a démarré au Japon et ne contiendrait qu'une dizaine de tomes

poulet 10/08/2015 11:14

Cher Jacques Berthomeau je partage tout à fait votre clarification de la décision du CC sur l'article de la loi Macron concernant la publicité pour les boissons alcoolisées. Motif purement technique dont le CC s'est auto-saisi et non volonté pernicieuse et anti vin des sages du Conseil

JACQUES BERTHOMEAU 10/08/2015 11:28

Merci cher Maître...

patrick axelroud 10/08/2015 08:34

Loi EVIN, loi de Crétins ! Le charme d'habiter aux marches du pays c'est entre autre recevoir les chaines de TV étrangères en l'occurrence Les TSR 1 et 2 , chaines suisses francophones concernant, notamment le Jura, le pays vaudois et le Valais, terre de vignobles s'il en fut. Je suis étonné de n'y entendre jamais la scie obligatoire et hypocrite " A consommer avec modération ! " et cela que ce soit dans une émission culturel, documentaire ou de variété , une information ou une pub ! Et pourtant, là comme ailleurs, les problèmes liés à l'alcoolisme n'ont rien de fendant .

Denis J 10/08/2015 14:47

Il existe en suisse aussi des associations de luttes contre les divers problèmes sociétaux. Ces associations ne sont pas plus complaisantes qu'en France, il suffit de voir les excès de Via-sécura. Par contre la Suisse, na pas inscrit le sinistre principe de précaution dans sa constitution. Toute la différence un monde....

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents