Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 08:00
En dévers et contre tout (1), après les fureurs du ciel notre Catherine Bernard mets toute son énergie à l’essentiel : rentrer la récolte et en faire du vin.
En dévers et contre tout (1), après les fureurs du ciel notre Catherine Bernard mets toute son énergie à l’essentiel : rentrer la récolte et en faire du vin.
En dévers et contre tout (1), après les fureurs du ciel notre Catherine Bernard mets toute son énergie à l’essentiel : rentrer la récolte et en faire du vin.

Le dimanche 23 août un très violent orage s’est abattu sur Montpellier et ses environs. Il a causé de gros dégâts et endommagé tous les accès à la nouvelle cave en finition de notre chère vigneronne Catherine Bernard sur la commune de Restinclières.

 

Toujours vaillante et déterminée Catherine, avec son humour habituel, nous écrit:

 

« Les pompiers ont pompé.

 


Une entreprise de terrassement et de maçonnerie est à l'œuvre.

 


Le processus d'indemnisation est en cours (Restinclières sera probablement classé catastrophe naturelle), mais pas abouti et sera compliqué et long.

 


Les banquiers suivent.

 


Nicolas, revenu de Bourgogne, l'équipe de vinification et des amis, nous nous attelons à en refaire une cave pour rentrer la vendange.

 


L’ampleur des dommages est la rencontre de trois facteurs : la violence même de la pluie et du vent (224mm en 6 heures), le fait que la cave n’était pas tout à fait achevée (les gouttières n’étaient pas posées, la terre fraîchement remblayée s’est affaissée et a provoqué des coulées de boue), et enfin une sous-estimation de l’écoulement des eaux. Ce à quoi les travaux en cours devraient remédier.



Cela aurait pu être pire, arriver pendant les vendanges, ou les barriques pleines ... »

 

Même si ça fait vieux jeu, mais c’est un fait je suis vieux, quel bel exemple de courage et d’optimisme à mettre en contrepoint de l’humeur de notre époque portée sur la morosité.

 

Merci Catherine, je suis fier de vous et je me félicite plus encore aujourd’hui d’être à vos côtés dans cette belle aventure humaine.

 

Je vous souhaite bon courage, mais je sais qu’il ne vous fait pas défaut. Sachez que nous répondrons toujours présent pour qu’au-delà de ce coup du sort votre pari qui, dès l’origine paraissait aux beaux esprits du coin, insensé, se matérialise et se pérennise.

 

Allez Catherine, haut les cœurs, bonne vendange et bonne vinification !

 

Je vous embrasse.

 

À bientôt pour partager le pain et le sel lors de l’inauguration de votre cave.

 

Votre vieil ami Jacques.

En dévers et contre tout (1), après les fureurs du ciel notre Catherine Bernard mets toute son énergie à l’essentiel : rentrer la récolte et en faire du vin.

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents