Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2015 3 05 /08 /août /2015 06:00
http://marlasmovies.blogspot.fr/2014/10/paris-perdre-allen.html
http://marlasmovies.blogspot.fr/2014/10/paris-perdre-allen.html

http://marlasmovies.blogspot.fr/2014/10/paris-perdre-allen.html

Avez-vous lu l’Ennui d’Alberto Moravia ? 

 

Peut-être avez-vous vu l’Ennui, film de Cédric Khan tiré du livre de Moravia ?

 

J'espère que non, on s'y ennuie...

 

L’ennui n’a pas bonne presse.

 

« Ennui. Rien n'est si insupportable à l'homme que d'être dans un plein repos, sans passions, sans affaires, sans divertissement, sans application. Il sent alors son néant, son abandon, son insuffisance, sa dépendance, son impuissance, son vide.

Blaise Pascal, Pensées

 

S’ennuyer, se faire suer, ne savoir que faire…

 

« Éviter de s'ennuyer est aujourd'hui considéré comme un impératif par la plupart de nos contemporains, à tel point que l'industrie des loisirs et du divertissement a pris une extension considérable.

 

Et pourtant l’ennui est une émotion utile car il nous permet de prendre de la distance, de nous détacher de notre corps et de notre environnement pour réfléchir sur nous-mêmes.

 

Serge Guérin, dans sa défense des cafés, fait l’éloge de l’ennui.

 

« Les bons cafés sont des lieux de résistance à l’utilitarisme de la société de consommation, car ils sont des lieux d’ennui où l’on peut se laisser aller à perdre son temps, à regarder la vie passer, et à détailler, sans juger, la tenue et le style des passants.

 

Ce n’est pas la paresse qui devrait être un droit mais bien l’ennui.

 

Il faudrait en parler à certains parents ou enseignants à propos des enfants à qui l’on interdit le temps mort, le rien faire, la lenteur.

 

La paresse produit déjà de la marchandise, de l’action et de la volonté.

 

À l’inverse, l’ennui n’est pas une revendication ni une posture, mais bien une situation, un état d’esprit et finalement une façon de profiter de la vie. »

 

Mon passé de basketteur me fait apprécier le temps mort, cette pause dans l’action, ce moment favorable à une reprise de sa lucidité justement perdue dans le feu de l’action, récupérer aussi… mais c’est aussi un moment d’échanges avec ses partenaires, d’écoute des remarques de son entraîneur.

 

Et les cafés sont encore « des lieux de rencontres et d’échanges permettant la confrontation d’idées entre gens de bonne compagnie. »

 

Le café « c’est la rencontre à géométrie variable : je peux rester seul, ou bien y être avec d’autres, ou rencontrer les autres, ou les regarder. »

 

Le café « reste une formidable caisse de résonnance pour saisir les bruits de la ville… »

 

« Les cafés les plus intéressants sont ceux situés dans des lieux de passage stratégique, c’est-à-dire où les jolies filles se promènent avec une nonchalance étudiée, une discrétion ostentatoire ou au contraire la volonté affichée d’être bien vue. »

 

Si je cite Guérin c’est que, cycliste urbain, vagabond du macadam, déambulateur, baguenaudeur impénitent, je souscris des 2 mains à ses écrits.

 

« Les terrasses des cafés sont bien la preuve que le bonheur existe. »

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

patrick axelroud 05/08/2015 06:54

L'ennui un délice de fin gourmet à savourer lentement. Arrêter la marche du temps! L'extrême ennui sert à nous désennuyer selon LA ROCHEFOUCAULD et c'est, hélas, déjà la fin de l'ennui.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents