Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2015 1 06 /07 /juillet /2015 11:30
Photo Armand Borlant ®

Photo Armand Borlant ®

En paraphrasant Antoine de Saint-Exupéry sache, mon cher Lincoln, que « lorsque je regarderai le ciel, la nuit, puisque tu habiteras dans l'une d'elles, puisque tu riras dans l'une d'elles, alors ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles. Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire ! »

 

Nous nous sommes croisés la première fois au 104 le 19 novembre 2009 à Autrement Vin, de suite ton humour teintée d’une ironie légère, ton franc sourire, ton regard pétillant, ton chapeau australien, ton solex que tu avais laissé à Sablet, tes questions taquines pertinentes ou impertinentes avec ta pointe d’accent, m’avait séduit.

 

Amis, oui… alors puisque tu viens de t’éloigner des routes goudronnées, cher Lincoln, et que je ne suis pas sûr que tu aurais apprécié que je te couvre de fleurs posthumes je préfère ressortir de la naphtaline une chronique que tu avais beaucoup apprécié.

 

« Le Solex, les ronds-points et les vignerons stars : tu seras œnotouriste mon petit-fils ! » 

 

Le solex

 

Celui de Tati, qui a retrouvé sa pipe, bien sûr, mais aussi celui d’Alain Duhamel le chroniqueur politique que le monde entier nous envie. Quel spectacle que de voir un si petit moteur traîner un homme aussi rond lové dans un imperméable Burberry antédiluvien : on eut dit un de ces petits ânes du Maghreb trottinant allègrement en dépit du poids des poussahs qui les montent ! Le mien aussi, un solex d’occasion acheté aux Puces de Montreuil, un des origines qui, lors du déménagement de la SIDO s’est vu embarquer par les préposés aux paquets pour leur propre compte comme le marbre des cheminées d’ailleurs : y’a pas de petit trafic ! En dépit de mes braiements mon collègue Olivier Drège, DG de l’Office des Céréales, n’a jamais voulu faire jouer les assurances : le solex étant considéré par lui comme un vieux jouet de bobo. Quel manque de goût !

 

En effet, que lis-je dans la presse bourgeoise ?

 

Que Lincoln Siliakus, ancien avocat, journaliste du vin, résident à Sablet, a été désigné comme œnotouriste de l’année 2009 par le magazine Winetourisminfrance.com…

 

Bonne route Lincoln, attention aux cumulo-nimbus et à la Grande Ourse, ce sont les ronds-points du ciel, et comme ton Solex va maintenant fonctionner à l’hydrogène, soit prudent car nous nous retrouverons dans quelques temps…

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents