Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 06:00
Le meilleur jambon-beurre-cornichons bas-bourguignons de Paris c’est le mien arrosé d’1 marsannay 2011 clos du roy du domaine Bizot

Éléonore Colin de Télérama est formelle « Sauvé de la misère industrielle dans laquelle il était tombé, le mythique jambon-beurre s’affiche, à nouveau divin, chez les esthètes de la capitale. »

 

« Vingt-cinq centimètres de plaisir répartis entre deux tranches de baguette bien fraîche, un authentique jambon de Paris et une belle couche de beurre... C'est l'anti-burger. L'un des plus grands symboles de notre patrimoine gastronomique. Dans l'univers de la street food, l'irréductible jambon-beurre reste, contre toute attente, le sandwich chouchou des Français. En 2014, près de 1,3 milliard d'unités se sont même laissées croquer. Cocorico ! Ces dernières années pourtant, on ne donnait pas cher de sa croûte. Pilier de comptoir et des halls de gare parisiens, il faisait globalement peine à voir. Une vraie débandade. »

 

La suite ICI 

 

Dans le palmarès des 6 adresses parisiennes où l’on peut déguster, selon elle, 1 excellent jambon-beurre, ceux des chefs étoilés Alleno et Fréchon font monter l’addition à 1 niveau qui n’est pas à la portée des bourses populaires : 8 € et 7,50 € pour du petit calibre c’est beaucoup trop cher.

 

Reste celui de Chez Aline. 4,50 € « Cette ancienne boucherie chevaline du 11e, reconvertie en « take away » à l'ancienne, a fait du jambon-beurre son plat signature. Dorée à souhait, la baguette tradition vient de la maison Landemaine ; le jambon en chiffonnade, estampillé Prince de Paris et subtilement iodé, fond sous la langue ; sans parler du beurre demi-sel de la ferme normande Borniambuc. Simplissime, mais divin. A chaque bouchée, son choc gustatif. »

 

Et le mien bien sûr :

  • 1 baguette Tradition de chez Laurent Duchêne rue Wurtz : 1,15 € on fait 3 beaux sandwiches avec ou 1 baguette traditionnelle 0,95€ qui donne 5 sandwiches.

 

  • 1 tranche de jambon de Paris fait maison par la charcuterie Pellé 213 rue de Tolbiac 22 € le kg soit 1,80 € pour une belle tranche

 

  • Du beurre de baratte salé (pas du demi-sel) acheté chez Quatrehomme rue de Tolbiac ou chez Androuet rue Daguerre. 3,30 € les 250g

 

  • Des cornichons 2 coupés en deux, ils sont gros, de la Maison Marc cultivés, cueillis et conditionnés à Chemilly-sur-Yonne 7,80 € les 250 g en ligne

 

Vous tranchez la baguette, vous embeurrez abondamment les 2 faces, vous posez la tranche de jambon pliée en 3, vous déposez vos 2 cornichons et le tour est joué.

 

Le meilleur jambon-beurre-cornichons bas-bourguignons de Paris c’est le mien arrosé d’1 marsannay 2011 clos du roy du domaine Bizot
Le meilleur jambon-beurre-cornichons bas-bourguignons de Paris c’est le mien arrosé d’1 marsannay 2011 clos du roy du domaine Bizot
Le meilleur jambon-beurre-cornichons bas-bourguignons de Paris c’est le mien arrosé d’1 marsannay 2011 clos du roy du domaine Bizot

Faites vos comptes :

 

  • 35 c de pain + 30 c de beurre + 1,80 € de jambon + 2 cornichons à 40 c ça vous fait le sandwiche à 2,85 €. Ce n’est pas donné mais la bonne matière première se paye.

 

  • On peut, en jouant un ton au-dessous, avec une baguette traditionnelle se le faire autour de 1,50-1,60 €. C’est toujours mieux qu’un Mac Do.
  •  

Et avec ça vous pouvez vous payez un très bon verre de Marsannay 2011 clos du roy du domaine Bizot. Normal d’accompagner la renaissance du mythique jambon-beurre avec vin à la hauteur !

 

Bon appétit et large soif !

Le meilleur jambon-beurre-cornichons bas-bourguignons de Paris c’est le mien arrosé d’1 marsannay 2011 clos du roy du domaine Bizot

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

patrick axelroud 25/06/2015 10:55

Continuons à enfiler les perles : On n'est jamais si bien servi que part soi même gourmand Taulier aux sets de tables immuables( wouaf wouaf wouaf )
Mais il est vrai, même par cheu nous , que le jambon/beurre retrouve ses lettres de noblesse. Reste plus aux gargotiers qu'à faire des efforts sur la qualité et le prix des vins aux verre et notre plaisir sera presque parfait. Pour être parfait il serait bon que soit réintroduit l'oeuf dur à casser sur le comptoir d'étain ( J.PREVERT) faire à condition qu'il soit refroidi comme il faut pour permettre un " écalage" facile et que la salière soit propre !Mais, fin du fin, pour nous si loin des fastes parisiens, une consolation, le bretzel du jour, croustillant que l'on ne trouve sur le comptoir , sauf exception, que dans nos bistrots à nous. Na ! Quand à la réjouissance exprimer par Luc Charlier, je la partage à fond. Je ne peux m'empêcher de remarquer, à un moment ou un autre, combien de temps une tablée peut passer à disserter bouffe, tout azimut.De plus, cela stimule l'appétit .

Luc Charlier 25/06/2015 08:14

Jacques, je vois que, à l'inverse de mes quelques amis se banlieue, pourtant des gourmets eux aussi, tu trouves de "bons produts" en région parisienne et n'hésite pas pour cela à t'approvisionner en différents endroits. Avouons que "cela prend du temps" et que, pour des non-retraités qui ne disposent pas tous d'une ménagère de moins de 50 ans comme esclave, cela peut poser problème. Par ailleurs, quelle est la différence entre une baguette "tradition" et une "baguette traditionnelle"? Enfin, la quantité de noms dont on gratifie le "jambon cuit" (= blanc) est ahurissante: jambonneau, York, Paris, Berlin, braisé, à l'os, au torchon ... Je sais qu'il existe de ci de là des variantes, mais quand même.
Ce qui me réjouit - on me/nous reproche souvent de passer trop de temps à parler de bouffe, à penser à la bouffe, de mastiquer de la bouffe - c'est que toi aussi tu considères que voilà une activité digne d'intérêt. Et nous sommes d'accord sur un point au moins, transfrontalier (Quiévrain ou Salses, peu importe): vive le jambon-beurre, un atout culturel EUROPEEN. Là, je renvoie dos à dos mes amis juifs (très nombreux) et mes collaborateurs occasionnels maghrébins, ainsi que les diététiciens chagrins de tout bord: tant pis pour vous si vous ne consommez pas de porc!

patrick axelroud 25/06/2015 11:04

Nous avons, en Alsace, une très importante communauté juive. Pour la fréquenter ,je sais que certains mangent du jambon car la cacheroute interdit le porc mais pas le jambon! Et ce n'est pas une blague de goy. Beaucoup ont une interprétation personnelle de ces lois et en tout les cas, le talmud qui connait la nature humaine et sait à qui il s'adresse recommande que, si déjà tu transgresse les règles alimentaire, que, au moins,la salive du plaisir apparaisse au coin de tes lèvres. On pourra aussi parler un jour de cette "religion" qui recommande ,dans certains cas,d'user et même d'abuser du vin !

William Munny 25/06/2015 07:02

Bonjour à vous,

C'est vrai qu'un jambon beurre (avec des cornichons bio locaux ) et une quille de Bizot ça peut le faire.

Quoi faire justement: fuir l'odeur matinale du chiotte d'aéroport international. Les terpènes si odorants cachant le reste. Bientôt viendront les applications d'insecticides synchrones sur cette mère de vigne...

Dans le dernier Télérama, ils parlent aussi du dernier Niel Young: the Monsanto Years. Ce qu'il dit:
"À l'heure où Taylor Swift fait plier Apple pour préserver ses intérêts, le Canadien s'attaque, à 69 ans, au géant Monsanto et regrette qu'aucun jeune artiste ne reprenne le flambeau de la contestation."
J'ai vu le message de Michel Issaly.

Tout est lié, tout est à refaire. Dans Impitoyable, William Munny dans la scène finale questionne: "C'est qui le propriétaire de ce trou à rat ?".

La cupidité ne justifie pas ça: Tout flinguer.

Je me demande quand même si comme il y a dis ans il ne va pas falloir à nouveau regrouper toutes le bonnes volontés.

http://www.deezer.com/artist/404962

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents