Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 08:00
CHAP.15 opération Chartrons, l’énigmatique nuit de Julie Gayet à Cheval Blanc et les 2 chieuses de Sarko le nouveau plombier polonais incontinent…

« Au réveil vers 7 heures, je m’accorde toujours dix minutes d’émerveillement, c’est un temps que je prolonge par un temps de méditation. Ensuite, je pratique un exercice de douche énergétique qui me permet d’énergiser mon corps, en passant en revue les organes intérieurs et extérieurs. Je sens et savoure que je suis vivant, entouré et aimé de mes proches. Tout cela est de nature à me faire sentir le présent au double sens du terme y compris comme un cadeau de la vie (…) je modèle mon temps selon l’énergie de mon désir. Cela me permet d’effectuer d’autant mieux ce que j’ai à faire.

 

Quel est votre moment de la journée préférée ?

 

« Les temps où l’on peut éprouver pleinement l’énergie de l’amour, de la sensualité, de l’amitié, de la tendresse. »

 

Quelle serait pour vous la journée idéale ?

 

« La journée idéale n’est pas pour moi celle que l’on maîtrise. Je préfère rester en situation de surprise, d’accueil des cadeaux de la vie, y compris les plus surprenants, et ne pas être dans le contrôle. »

 

C’est de la plume de Patrick Viveret, un ancien du PSU, croisé dans les fourgons de Michel Rocard, et c’est la nouvelle philosophie de ma vie.

 

Je suis accueillant à tout ce qui me surprend, ouvert, aimant.

 

Elle, je l’aime très fort, je tiens à elle bien plus qu’à la prunelle de mes yeux et avec elle j’ai enfin découvert la jalousie. Vocation tardive qui me laisse serein car, depuis l’origine, je sais que l’accomplissement de cet amour est impossible. Ça n’enlève pas une parcelle de mon désir mais celui-ci est tendre, apaisé. Souvent j’ai envie de lui dire « Donne-moi, une seule raison de ne pas t’aimer ? » pour démonter une à une ses défenses. Offensif et contemplatif, je sais maintenant que « la jalousie fait autant souffrir de ce qu'elle suppose que de ce qui est. » C’est du La Rochefoucauld. Le virus de la jalousie elle me l’a inoculé au fond d’une nuit chez Zagros, la voir dans les bras d’un autre me crucifia. D’un seul coup d’un seul je découvrais l’étendue de mon attachement.

 

Enfin, dans ma vie, sur le tard comme aimait à le dire ma grand-mère, j’accueillais cette compagne comme un réel cadeau de la vie. À chaque occasion qui se présentait nous vivions des jours simples et heureux, elle se pacifiait, elle rayonnait, elle s’émerveillait ça suffisait largement à mon bonheur.

 

Nous pique-niquions sur une pelouse du parc de Belleville, l’air était tendre, de beaux nuages de gaze moutonnaient dans un ciel azur, la belle vie.

 

Mon ami François de Saint-Emilion me téléphonait. Pierre Luton était furax contre la RVF reconvertie en Closer s’interrogeait hypocritement « Le président et son amie l'actrice auraient-ils profité de leur agenda girondin pour se retrouver et, si oui, où auraient-ils bien pu passer la nuit de samedi à dimanche ? Il n'en a pas fallu plus pour laisser se répandre la folle rumeur selon laquelle le couple aurait passé la soirée ensemble au château Cheval Blanc à Saint-Émilion, où logeait l'actrice. »

 

« Selon le protocole le président aurait dû coucher dans la résidence du Préfet de Gironde, le très bel hôtel de Nesmond, au coeur de Bordeaux. Mais dans le quartier personne n'a remarqué d'agitation cette nuit-là »

 

Comme chacun le sait dans le Landerneau du vin ils ont du nez les fins limiers de la RVF qui, bien sûr, ont mené l'enquête pour savoir où se trouvait le chef de l'Etat.

 

Se trouvait-il à l'hôtel Mercure de l'aéroport de Mérignac pour plus de simplicité ?

 

Eh bien non. Pour ce week-end end dans l'une des plus belles régions de France, François Hollande et Julie Gayet ont choisi un cadre beaucoup plus chic et romantique... « Le couple s'est effectivement retrouvé dans la nuit de samedi à dimanche, mais sur les rives de la Dordogne, dans un prestigieux premier cru classé de Saint-Émilion. »

 

« Pour cette nuit loin des ors et des tracas de l'Elysée, le couple a posé ses valises au château Cheval Blanc, la propriété du milliardaire et première fortune de France Bernard Arnault, président du groupe LVMH et actionnaire de la société de production Rouge Production de l'actrice. Si peu de détails ont fuité quant au déroulement de la soirée et sur une possible dégustation de grand cru dans les chais, le couple a été logé dans « l'une des très belles chambres du château donnant sur le vignoble et sur le spectaculaire chai » conçu par l'architecte Christian de Portzamparc.»

 

Tout faux, mauvaise pioche « En fait, Julie Gayet est venue déjeuner seule au château Cheval Blanc, samedi midi, puis elle est revenue dormir seule le soir après le dîner de la Jurade » a déclaré Pierre Lurton, le gérant de la propriété appartenant à Bernard Arnault, le président du groupe LVMH. Quant à François Hollande, il serait arrivé seulement dimanche matin de Paris.

 

Mais jusqu’où iront-ils pour draguer un lectorat peau de chagrin ?

 

Et pendant ce temps-là le pauvre Nico, le nouveau bateleur des estrades de foire, le néo-plombier polonais, est aux prises avec deux créatures, deux fortes têtes qui, quand elles ne se font pas la guerre, se retournent contre leur patron.

 

Longueurs&Pointes d’abord, qu’il ne supporte plus.

 

Incontrôlable, pas de discipline, ultra-perso, pauvre Nico a pourtant été contraint de la reconduire dans ses fonctions de numéro 2 de LR, alors qu’elle conteste ouvertement la ligne du parti, multipliant les appels du pied vers l’électorat de Juppé ou de Fillon.

 

Furax il tempête « En la nommant numéro 2, je pensais qu’elle me ramènerait les modérés. Que dalle ! Elle ne me ramène que des emmerdes. Je n’en peux plus. Si elle veut dégager, qu’elle dégage ! » rapporte Le Canard enchaîné

 

NKM ne cache plus son intention de participer à la primaire :

 

« Cette femme est folle, elle est détestée dans le parti ! Je la tiens à bout de bras et, pour me remercier, elle m’emmerde et me provoque ! Elle déconne à pleins tubes !», aurait lâché en l’apprenant, le 30 mai dernier, le déboucheur d’évier, le Destop des demandeurs d’asile, qui ne lui prédit que « 3 % des voix, pas plus ».

 

En aparté, la folle parie sur la défaite de Sarko qui sera « empêché » par ses ennuis judiciaires », proclame-t-elle à qui veut bien l’entendre. Il se murmure que lorsque l’employé des eaux hésitait à la reconduire à la direction du parti, Longueurs&Pointes n’avait pas tardé à signaler à Frédéric Péchenard et à Pierre Giacometti « qu’elle connaissait Sarkozy depuis longtemps, qu’elle pourrait raconter des choses. »

 

Rachida Dati, ensuite, qui a tout fait pour intégrer l’exécutif de la nouvelle formation, en vain, et qui, dépitée, n’en finit pas de se venger.

 

« Politiquement, elles pèsent, alors pauvre Nico est obligé de faire avec… »

 

« Aujourd'hui, de l'aube à la nuit, de l'aurore au crépuscule, à chaque seconde que nous accorde la Providence, un micro se tend, une caméra s'allume, un selfie se prépare, un smartphone se branche ; il n'est même plus besoin de poser des questions : le politique, ravi de la crèche, transfiguré par les projecteurs, parle parce qu'il existe. Existe parce qu'il parle. Je cause, donc je suis. Pour le reste, l'avenir y pourvoira. »

 

André Bercoff

 

Migrants : Nicolas Sarkozy, plombier incontinent 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Roman
commenter cet article

commentaires

patrick axelroud 21/06/2015 08:19

Admirable Taulier qui trouve encore et toujours la force de décrypter le cirque médiatique du personnel politique et livre avec délectations une ironie mordante . Pour ma part las, désabusé et abusant peut être d'une trop fréquente relecture de l'Ecclésiaste je jette l'éponge et me console par cette trouvaille dans mes récentes lectures " Ensemble, rions des couillons qui possèdent le monde ! " LEOPARDI et ,à présent, mis systématiquement en épigraphe sur mes courriels.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents