Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 06:00
Les Beatniks : la ligne de crête de 1965 où s’amorce 1 changement des mœurs dans des domaines et sur des thèmes qui touchent aux sensibilités profondes : la foi, la pudeur, le plaisir.
Les Beatniks : la ligne de crête de 1965 où s’amorce 1 changement des mœurs dans des domaines et sur des thèmes qui touchent aux sensibilités profondes : la foi, la pudeur, le plaisir.

Dans la France, dites des 30 Glorieuses, nous les enfants de l’après-guerre, adolescents au début des 60, au moment « où les premiers fruits de la croissance apparaissent réellement dans la vie quotidienne et où la France, enfin, sort de son trend belliqueux… » nous seront ces jeunes qui vont être les acteurs des « 20 années décisives » la « seconde révolution française » selon Henri Mendras.

 

« Avaient prévalu jusque-là des modes de régulation liés à la civilisation rurale de relative pénurie économique et d’insécurité sociale. La frugalité et la prévoyance, « bref le report de la satisfaction » (Jean-Daniel Reynaud), y étaient donc des vertus cardinales. Au, dans la France urbaine et enrichie des Trente Glorieuses, le desserrement des contraintes économiques commence à entraîner celui des contrôles sociaux, et ces vertus qui constituaient autant de « régulations traditionnelles » (Michel Crozier) vont progressivement passer au second plan. »

 

« À cet égard, 1965 est bien une date charnière, même si l’observation, en première analyse, peut surprendre. Rien, en effet, ne paraît conférer à ce millésime une signification particulière, alors qu’autour de lui d’autres dates semblent sonner plus juste :

 

1962 adieux à l’empire

1968 ébranlera la république gaullienne… »

 

Le couple De Gaulle, élu au suffrage universel en décembre 1965, Pompidou son Premier Ministre depuis avril 1962.

 

La France a commencé à connaître, à partir des années 50, la mutation sociologique la plus rapide de son histoire. « Dans cette France enrichie et urbanisée des années 60, ce n’est pas seulement la stratification social qui change ou le mode de vie qui est bouleversé, ce sont aussi les normes qui bientôt se retrouvent au cœur de la grande mue. »

 

« À la frugalité et à la prévoyance commencent, de ce fait, à se substituer des valeurs et des comportements hédonistes (…) l’érosion du conformisme social et de l’assimilation par la ressemblance, qui contribuaient à cimenter le corps social, au profit de la revendication – pour l’heure, plus implicite qu’explicite – du droit à la différence. »

 

«À bien y regarder, s’amorce alors un changement de comportement collectif et des mœurs dans des domaines et sur des thèmes qui touchent aux sensibilités profondes d’une société : la foi, la pudeur, le plaisir. C’est en 1965 que deviennent perceptibles les premiers craquements. Par exemple, ainsi que l’a observé Henri Mendras, on note, en cette année tournante, « un premier décrochement dans le taux de pratique religieuse chez les jeunes […] ; le nu apparaît dans les magazines et dans les films. Les enquêtes de motivation et d’opinion permettent de préciser et de dater cette « crise des valeurs » dont on commençait à parler à l’époque. »

 

Les archives de l’INA (organisme devenu célèbre grâce au taxi de sa présidente) nous offrent un reportage sur 1965 où « une faune originale envahit Paris : les Beatniks. Comment les reconnaissait-on alors ? Savates, cheveux longs, sans un sous, mais un sourire rayonnant pour étendard. Découvrez ces "évadés de la prison du bien-être" et leur mode de vie hédoniste. »

 

Citations extraites Les Baby-boomers une génération 1945-1969 de JF Sirinelli chez Fayard

 

Grands succès de la chanson : 1965 (2)

 

"Poupée de cire, poupée de son" par France Gall

 

Un vrai sac de nœuds, cette composition de Serge Gainsbourg. A l'époque, l'affaire a fait scandale. Tout le monde croit se souvenir qu'en cette année 1965 la France a gagné le concours de l'Eurovision grâce à cette chanson. Or France Gall représentait, non pas son pays, mais le Luxembourg. Le représentant de la France, c'était Guy Mardel, dont on n’a pas oublié le tube N’avoue jamais.

"France a trahi la France", titraient les tabloïdes. Malgré la polémique, Poupée de cire... connut un succès mondial, son interprète l’ayant chanté également en allemand, en italien et en japonais. Une version en anglais fut interprété par la peu connue Twinkle.

Les " beatniks"... mais encore ? 26 mai 1965

Les Beatniks 02 mai 1967 Philippe LABRO présente avec Michel HONORIN les extraits du film de ce dernier sur "la nouvelle bohême" aux Etats-Unis.

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

patrick axelroud 24/05/2015 07:32

Toutes les époques ont eu leurs "mouvements de jeunes" J3 au sortir de la guerre, blousons noirs par la suite.Mais il est vrai qu'aucun mouvement n'a pris l'ampleur de ce qui allait, entre autre, déboucher sur " Mai 68" : la Beat Génération suivie ou relayée par les hippies.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents