Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2015 6 16 /05 /mai /2015 06:00
Ça balance pas mal à Paris : Michel Issaly et ses VIF lancent le premier salon « Nature et vins »

Les 30 et 31 mai à l’Espace Champerret, Paris XVIIe, Michel Issaly lance la 1ère édition du Salon des vins des Vignerons Indépendants de France réservé aux adhérents labellisés AB ou HVE, soit 85 exposants dont 13 HVE (Aujourd'hui une centaine de VIF sont labellisés HVE). 

 

HVE ICI

 

Xavier de Volontat, en charge des salons chez les Vignerons indépendants, y va lui avec des pincettes «Nous défendons un métier pas la façon d'exercer ce métier» et c’est un peu contraint et forcé par des consommateurs qui « demandent d'être plus précis dans notre offre, notamment concernant les repères environnementaux » que les adhérents qui s'engagent dans cette philosophie de culture sont mis en avant « pour répondre à cette demande » Ce n’est pas le franc enthousiasme, comme une concession : « le Salon Nature et vins est un essai. On va voir s'il y a quelque chose de réel derrière la demande des consommateurs ».

 

Y’a du compromis dans l’air dans la maison des VIF entre 2 anciens présidents et Michel Issaly a emporté la première manche en ménageant, comme il sait si bien le faire, toutes les sensibilités.

 

Dans les 5 questions à Michel Issaly d’Evelyne Malnic dans plus belle la vigne bio celui-ci se livre à un bel exercice d’équilibre : 

 

En appelant votre salon « Vin et nature », ne craignez-vous pas une confusion avec les vins naturels ?

 

Michel Issaly : il nous a paru important de réunir ces trois valeurs fortes que sont le bio, la biodynamie et le label HVE**. Le mot « nature » est ressorti. Il traduit bien notre propos. L’intérêt du bio est en premier lieu environnemental, pour les paysages, la biodiversité, la vie, le retour à un équilibre pour une nature riche, diverse, vivante. Par ricochet, le bio c’est bon pour l’homme, sa santé. Le salon est ouvert aux vins nature. Mais pas naturels. Nous sommes très à cheval sur la notion de certification qui est une garantie pour le consommateur. Or il n’existe pas de charte, de cahier des charges, de traçabilité en ce qui concerne les vins naturels. Un vin n’est pas « naturel » si l’homme n’est pas au centre du process, il est prépondérant à la vigne, au cours de la vinification. La nature impose son rythme, l’homme veille.

 

Mon cher Michel, c’est un peu jésuite : les vins nature qui ne sont pas naturels mais c’est une belle percée conceptuelle, une petite brèche dans la muraille de Chine dressée par les maîtres de la vigne et du vin en France.

 

On avance, on avance et je suis sûr que nous aurons assez d’essence pour sortir des sentiers battus et montrer aux sceptiques que les amateurs de vins nus ne boivent pas que de la philosophie. L’idéologie dominante n’est plus aussi sûre d’elle…

 

Cher Michel tu es l'invité permanent de mon espace de liberté, si l'envie te prend de t'expliquer plus encore sur les vins nature pas naturels tu es le bienvenu...

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

Hervé Bizeul 17/05/2015 21:25

Ce qu'il faudrait, c'est un salon des vins Matures... Vins disponibles à la vente de plus de cinq ans minimum.... Je lance l'idée ;-)

Luc Charlier 16/05/2015 08:31

Je me garderai bien de commenter mais je souligne l'affirmation suivant laquelle "la certification est une garantie pour le consommateur".

patrick axelroud 16/05/2015 06:57

Vins natures, vins naturels, vins nus...! Querelle de mots ou réalité d'une différence significative ? Une jungle en tout cas et il nous faudrait au moins un ethnologue nouveau qui avant tout déclarerait qu'il hait le vin et les viticulteurs comme LEVY STRAUSS proclama sa haine des voyages et des explorateurs. Mais une fois de plus, rien de nouveau sous le soleil ou plutôt, soyons nietzschéen pour ce ouiken et observons "l'éternel retour" puisque,déjà, Jean Jacques Rousseau ,ardent partisan de la bonne nature, nous donnais comme exemple ce qu'on appelait les Naturels, ces habitants de contrées lointaines qui ,comme chacun sait, vivaient nus ! (LOL ? LOL)

Bedouet 16/05/2015 06:56

Ce salon est un non sens, la culture biologique n'a rien à voir avec la certification H V E qui n'est rien d'autre qu'un faire valoir administratif de l'industrie phyto pharmaceutique !
Pour ce qui est du vin nature pas naturel cela me fait penser à une chronique sur ce blog qui disait naturel pas naturiste.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents