Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 00:09
L’ « Osso-buco a modo mio » et le prosecco « vin informel qui accompagne un moment de pause », on le boit « en toute simplicité »

O sole mio

 

Du soleil dans nos cœurs et dans nos âmes !

 

La semaine écoulée n’a pas été avare de larmes et de fureur avec ce garçon bien comme il faut qui déclarait à celle qui était alors sa petite amie « Un jour, je vais faire quelque chose qui va changer tout le système, et tout le monde connaîtra mon nom et s'en souviendra ».

 

Et il l’a fait en précipitant vers la mort ceux dont il avait charge et qu’il devait amener à bon port.

 

La célèbre chanson napolitaine née en 1898, sous la plume du poète Giovanni Capurro sur une musique du chanteur Eduardo Di Capua, tous deux napolitains, fut vite reprise par « Enrico Caruso et elle deviendra très vite le cheval de bataille des ténors lors des fins de concert, Benjamino Gigli, Tito Schipa, Giuseppe Di Stefano, Mario Lanza, etc... En 1960, Elvis Presley la dépoussière sous le nom d'It's Now or Never et connaît un grand succès. En France, Dario Moreno, Luis Mariano et Dalida s'essayent à la reprise. Plus récemment, Luciano Pavarotti la reprend en 1998… »

 

Alors, en ce dimanche matin pluvieux, j’ai décidé de surfer sur l’O.

 

1- L’O du prosecco

 

« Le prosecco est un « vin informel qui accompagne un moment de pause », on le boit « en toute simplicité », assure Giancarlo Vettorello, qui dirige l’association des producteurs de prosecco supérieur. Le prosecco, vin pétillant italien, se vend bien et même de mieux en mieux à l’étranger, où son caractère léger et son prix séduisent au point de concurrencer désormais le champagne dans certains pays comme les Etats-Unis et le Royaume-Uni.

 

Aux Etats-Unis, les ventes ont bondi de 34%

 

Trois appellations cohabitent dans le petit monde du prosecco, produit exclusivement dans le nord-est de l’Italie, à environ 70 km au nord de Venise: le supérieur, le DOC (équivalent de l’appellation d’origine contrôlée en France) et le prosecco d’Asolo.

 

Les vignes perchées sur les collines escarpées de Conigliano ou de Valdobbiadene ont produit l’an dernier quelque 380 millions de bouteilles, dont plus de 300 millions pour le seul prosecco DOC. Parmi ces dernières, 70% ont été vendues à l’étranger, un record, tout particulièrement aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, a indiqué à l’AFP le directeur général de l’association des producteurs de prosecco DOC, Luca Giavi.

 

Aux Etats-Unis, les ventes ont bondi de 34% l’an dernier, et de plus de 60% au Royaume-Uni, selon M. Giavi. Il y a dix ans encore, le prosecco était vendu presque exclusivement en Italie. L’exportation concernait surtout l’Allemagne et la Suisse. »

 

Les raisons de ce succès ? « Nos vins sont croquants comme un fruit à peine cueilli d’un arbre », assure M. Vettorello. Grossiste en vins basée en Ecosse, Angela Lynas estime plus prosaïquement qu’au Royaume-Uni, le succès du prosecco « tient à la crise économique, à son prix ». Une bouteille se vend entre 8 et 15 euros, soit environ trois fois moins cher qu’un champagne. »

 

Le prosecco est-il en train de détrôner le champagne dans le monde ? lire ICI 

Prosecco  disponible chez RAP

Prosecco disponible chez RAP

2-L’O de l’osso-buco

 

J’aime depuis toujours l’osso-buco mais, dans la caverne des saveurs de mon amie Alessandra Pierini j’ai, vendredi en fin de journée, croisé Alba Pezone, une italienne de Paris qui vient d’écrire « Ma petite épicerie Italienne » chez Hachette qui m’a fait revisiter ma façon bien traditionnelle de le préparer.

 

En italien osso signifie « os » et buco « trou », en référence au morceau de viande utilisé (la tranche de jarret)

 

Le jarret de veau est un morceau tendre mais légèrement gras peut être prélevé entre le cuisseau et la crosse (jarret postérieur) ou entre l’épaule et la crosse (jarret antérieur). C’est une pièce de viande assez fibreuse et gélatineuse davantage destinée à être braisée ou mijotée. Et son os riche en moelle peut être utilisé comme base pour de nombreux bouillons ou fonds de sauce.

 

 

L’ « Osso-buco a modo mio » et le prosecco « vin informel qui accompagne un moment de pause », on le boit « en toute simplicité »

L’Osso-buco a modo mio d’Alba, à sa façon donc, sort ce plat de sa routine :

 

- pour le choix des morceaux du jarret de veau elle sort de l’ombre la bonne appellation : les rouelles qu’elle ficelle pour que la viande ne se détache pas de l’os.

 

- elle ajoute du citron de Syracuse et deux oranges non traitées découpés en quartiers, ainsi que 6 anchois à l’huile d’olive.

 

- luxe suprême, comme sa grand-mère, qui disait qu’elle le faisait « parce que c’est bon », elle place en début de cuisson une croûte de parmesan.

 

- et grande innovation, sa recette est blanche, Alba ne rougit pas son osso buco, l’omniprésente tomate est laissée au placard. Plus délicat note-t-elle !

 

- enfin, si vous ne voulez pas commettre une faute de goût : bannissez les tagliatelles au profit d’un risotto à la milanaise… Sur ce point je suis en phase avec la première préconisation moins avec la seconde : je pratique le riz blanc qui se marrie élégamment avec la sauce.

 

Voilà, la messe est dites mais je n’irai pas jusqu’à vous conseiller de boire du prosecco avec l’ « Osso-buco a modo mio ». Je vous suggérerais plutôt le fin pinot noir Orchis mascula de Claire Naudin.

L’ « Osso-buco a modo mio » et le prosecco « vin informel qui accompagne un moment de pause », on le boit « en toute simplicité »

Pour terminer place à Caruso, Pavarotti, Presley et à notre Dalida nationale…

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

patrick axelroud 30/03/2015 06:53

Ouf, il s'en sort bien not' Taulier. On le sait parfois grivois et partir sur une Histoire d'O pouvait nous faire craindre le pire et des problèmes avec les héritiers de Pauline REAGE . Il n'en sera rien et l'on se contentera de plaisirs de bouche. Les plaisirs de couche seront pour plus tard...

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents