Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 00:09
La piadina de la mama de Pier Giorgio Parini Osteria Del Povero Diavolo à Torriana Émilie-Romagne :  sa madeleine de Proust

« On ne peut pas ne pas raconter la scène où la mère de Pier Giorgio a ouvert fièrement un placard dans la cuisine de son enfance. C’était un nécessaire à piadina, une sorte de galette réalisée à base de farine de froment, de saindoux, de sel et d’eau, spécialité d’Émilie-Romagne. Elle se façonne traditionnellement sur une plaque de pierre. On l’a goûté quelques heures plus tard dans une petite échoppe de Rimini. Elle était fourrée d’épinard, de mozzarella et de chair à saucisse, une nourriture rassurante, un délice. L’une des nombreuses madeleines du cuisinier. »

 

La piadina, pida en dialecte romagnol, est un aliment lié à la tradition étrusque connu depuis le XVIème siècle. On raconte qu’en 1839, une bande de voleurs s’étant introduit de nuit dans une maison et n’ayant trouvé rien de valeur, se consolèrent en mangeant de la piadina qu’ils trouvèrent dans la cuisine. C'est l'ancêtre de la focaccia. Contrairement à la pizza qui a fait le tour du monde, la piadina est restée en Italie. Pendant longtemps elle a été le pain des pauvres de cette région car elle avait l'avantage de coûter peu, de cuire rapidement et surtout de couper la faim.

La piadina de la mama de Pier Giorgio Parini Osteria Del Povero Diavolo à Torriana Émilie-Romagne :  sa madeleine de Proust
La piadina de la mama de Pier Giorgio Parini Osteria Del Povero Diavolo à Torriana Émilie-Romagne :  sa madeleine de Proust
La piadina de la mama de Pier Giorgio Parini Osteria Del Povero Diavolo à Torriana Émilie-Romagne :  sa madeleine de Proust

Nous sommes en Emilia-Romagna région alliant deux provinces historiques l'Émilie au nord et la Romagne la Romagne comprise dans le delta du Pô, de Bologne à Rimini, patrie des belles italiennes avec plein de chevaux sous le capot : Ferrari à Maranello, Maserati à Bologne et Modène, Lamborghini à Sant'Agata Bolognese. C’est l’une des régions les plus fertiles d’Europe située entre l’Apennin ligure et toscan et la rive gauche du Pô : elle est bordée à l’est de la mer Adriatique, à l’ouest du Piémont et de la Ligurie, au nord de la Vénétie et de la Lombardie, au sud de la Toscane, des Marches et de la République de Saint Marin. Bologne est la ville-capitale.

 

C’est un annuaire de grands cinéastes : Michelangelo Antonioni, Marco Bellocchio, Bernardo Bertolucci, Federico Fellini, Pier Paolo Pasolini y sont nés.

 

C’est aussi une superbe brochette du bel canto Arturo Toscanini, Giuseppe Verdi, Renata Tebaldi, Luciano Pavarotti y sont nés.

 

Certes, il y a aussi Benito Mussolini né à Dovia di Predappio dans la province de Forlì-Cesena.

 

C’est Ferrare qui resta sous la domination de la famille d'Este jusqu'à la fin du XVIe siècle. Elle fut une grande ville d'art sous les Este, réputée dans toute l'Europe dès le bas moyen-âge et pendant la renaissance. A la fin du XVe siècle, elle connaît un des plus grands projets urbains de l'Europe moderne, entrepris par son duc Hercule Ier d'Este, et le premier de planification raisonnée des espaces citadins. Son enceinte et sa belle forteresse médiévale sont très bien conservées et de nombreux édifices et palais datant de la Renaissance sont particulièrement intéressants. Ce patrimoine lui a valu d'être inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco pour d'une part son centre historique et en outre pour son delta sur le Pô.

 

C’est Bologne dont les origines remontent au moins à un millénaire avant Jésus-Christ. Elle a toujours été un important centre urbain, d'abord sous les Étrusques (Felsina), ensuite sous les Romains (Bononia), puis au Moyen-âge, en tant que une importante commune indépendante (pendant un siècle elle fut la cinquième ville européenne par sa population). Très ancienne ville universitaire célèbre pour ses tours et ses portiques en arches (plus de 38 Km dans le centre historique), dont le plus long au monde (Portique de San Luca, 3.500 m pour 666 arches), elle possède le centre historique médiéval le plus grand d'Europe après celui de Venise. La sauce bolognaise massacrée par les mauvais fabricants de pizzas et de conserves y trouve son origine.

 

C’est aussi un superbe garde-manger de luxe :

 

  • Le Parmigiano-Reggiano DOP (Dénomination d’origine protégée), appelé « Parmesan » dans le langage courant français.

  • Le Jambon de Parme, Prosciutto di Parma Appellation d’Origine Protégée, exclusivement élaboré dans le sud de la province de Parme; 5 kms au sud de l’antique via Emilia, entre les rivières Enza et Stirone, dans les collines - les Apennins - à 900 mètres d’altitude maximum.

  • Le vinaigre balsamique produit en Italie, dans les provinces de Modène et de Reggio d’Emilie.

 

​Mais revenons un instant à Pier Giorgio Parini, l’ami Bruno Verjus, le 22 mai 2010 nous demandait « Connaissez-vous la tomate de Pier Giorgio Parini ? » et s’exclamait Tomatissime !

La piadina de la mama de Pier Giorgio Parini Osteria Del Povero Diavolo à Torriana Émilie-Romagne :  sa madeleine de Proust
La piadina de la mama de Pier Giorgio Parini Osteria Del Povero Diavolo à Torriana Émilie-Romagne :  sa madeleine de Proust
La piadina de la mama de Pier Giorgio Parini Osteria Del Povero Diavolo à Torriana Émilie-Romagne :  sa madeleine de Proust

« Ouh là, là, quelle découverte ce Pier Giorgio. Un véritable talent pour un plat déjà emblématique, sa tomate.

 

Imaginez, des tomates italiennes séchées tendrement au four durant 6 heures. Pendant ce temps l'on confectionne un bouillon de viandes et d'herbes aromatique. Corsé à ce point que les arômes tambourinent au palais. Et puis ? L'on réhydrate les tomates dans ce jus de baptême. Elles reprennent forme et paressent en miroir.

 

Une crème onctueuse de fromage de frais et de citron comme un lac apaisant pour contenir toute leur vie incandescente. Une poudre d'agrume (comme un Niac de Michel bras) pour seul fard et voilà la belle rouge sans autre artifice. »

 

Je sais, vous m’attendez au tournant : et les vins d’Emilia-Romania ils sont où ?

 

Réponse L’Emilie Romagne a 1 DOCG l’Albana di Romagna, 19 DOCS dont le célèbre Lambrusco sous 3 dénominations et 10 IGT.

 

« En Emilie, le vin principal est donc le Lambrusco, tout en nuances mousseuses du pourpre au rosé, fait à partir de raisins élevés dans de hautes treilles, essentiellement dans les plaines au sud du Pô. Les vins de Romagne sont surtout issus de Sangiovese, Trebbiano et Albana, le cépage qui contribue à la première DOCG de blanc d’Italie.

 

Le Lambrusco est produit en volume dans les quatre zones DOCs autour de Modène et de Reggio. La majeure partie du Lambrusco expédié à l’étranger est demi-doux (amabile) ou doux alors que ce qui est consommé sur place est sec, et pas toujours issu d’une DOC. En effet, le sec authentique est considéré comme l’accord parfait avec la riche cuisine régionale, mais il faut noter que bien peu d’amateurs à l’étranger ont eu l’occasion de goûter ce vin dans ce style. »

 

Vous me connaissez je ne suis pas très amateur de grosses bombasses fardées alors je suis allé puiser chez mon ami Alessandra une petite IGT Emilia produit dans l’Azienda Agricola Al di là del Fiume Dagamó rosso 2013

 

  • Vin de culture biodynamique
  • 100% Barbera
  • Macération sur peaux en amphores en terre de Toscane de 8 hl pendant 3 à 4 mois
  • Gabriele aime la terre, Danila aime les gens, ensemble, ils ont décidé de changer leur vie :

« Créer des liens?

Bien sûr, dit le renard. Tu n'es encore pour moi qu'un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons. Et je n'ai pas besoin de toi. Et tu n'as pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu'un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde… »

Saint-Exupéry 

La piadina de la mama de Pier Giorgio Parini Osteria Del Povero Diavolo à Torriana Émilie-Romagne :  sa madeleine de Proust
La piadina de la mama de Pier Giorgio Parini Osteria Del Povero Diavolo à Torriana Émilie-Romagne :  sa madeleine de Proust
La piadina de la mama de Pier Giorgio Parini Osteria Del Povero Diavolo à Torriana Émilie-Romagne :  sa madeleine de Proust

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

stan 28/02/2015 07:08

Viva Italia

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents