Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juillet 2018 7 08 /07 /juillet /2018 07:00
Ceci n’est pas une histoire belge : la Convention annexa la Belgique à la France le 1er octobre 1795.

Allez, un petit coup de foot pour la route :

 

Coupe du monde 2018 : la Belgique se débarrasse du Brésil et hérite de la France…

 

La première demi-finale de cette Coupe du monde est connue. Elle opposera la France, vainqueure de l’Uruguay (2-0), à la Belgique, qui a renversé une équipe brésilienne trop brouillonne et pas assez inspirée (2-1). Il s’agira du premier match officiel entre les deux voisins européens depuis 1986, quand ils avaient joué le match de la troisième place.

 

Hériter de la France quelle histoire ?

 

Après la victoire de Fleurus, de longs débats ont lieu à la Convention pour décider du sort des Pays-Bas autrichiens. Poussée par Merlin de Douai, la Convention craint qu'une république belge séparée, comme la République batave, soit trop faible pour résister aux Anglais et aux Autrichiens et qu'elle ne devienne un État tampon contre la République française. La Convention vote finalement l'annexion de la Belgique le 1er octobre 1795, créant les neuf départements belges : la Dyle, les Deux-Nèthes, l'Escaut, les Forêts, le Jemmapes, la Lys, l'Ourte, la Meuse-Inférieure et la Sambre-et-Meuse. Cette annexion est confirmée le traité de Campo-Formio, par lequel l'Autriche cède officiellement les Pays-Bas autrichiens à la France, puis par le traité de Lunéville en 1801.

 

 

L'histoire de la Belgique ICI

 

Revenons au foot :

 

Les Français qui ont regardé le match auront raison de se demander si une demi-finale contre leurs voisins, plutôt que contre cette équipe brésilienne un peu perdue, est vraiment la meilleure issue. La Belgique est la meilleure attaque de ce Mondial (14 buts), elle a mis deux buts à la meilleure défense du Mondial et a battu pour la première fois une équipe sud-américaine en match à élimination directe. La Belgique n’a plus perdu lors de ses 23 derniers matchs (18 victoires, 5 défaites).

 

Surtout, elle arrive en pleine confiance, consciente d’avoir frôlé la mort footballistique contre le Japon. Les Diables rouges sont devenus la première équipe à être revenue d’un déficit de deux buts, pour remporter un match de Coupe du monde dans le temps réglementaire depuis le Portugal, en 1966. « On est très fiers d’avoir gagné contre ce genre d’équipe. C’est pour vivre ça qu’on veut jouer au foot, pour vivre des matchs comme celui contre le Brésil », a dit un Kevin De Bruyne élu homme de la rencontre par la FIFA.

 

La « génération dorée » belge avait jusqu’ici échoué en quarts de finale, en Coupe du monde 2014 et à l’Euro 2016. Ils atteignent pour la première fois le dernier carré et retrouveront donc la France, pays voisin et adversaire presque frère. La demi-finale, qui aura lieu mardi 10 juillet à 20 heures à Saint-Pétersbourg, sera le 74e match entre les deux pays, un record. Et, contrairement à la dernière demi-finale des Bleus, en 2006 contre le Portugal, Thierry Henry (123 sélections, 53 buts) ne sera pas dans le coin bleu. Il sera dans le coin rouge, en tant qu’entraîneur adjoint des Belges.

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents