Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 08:00
CHAP.19, temps suspendu, pour comprendre Macron, il faut relire le quinquennat de Hollande, en bloc et en détails. Mélenchon Narcisse contrarié.

De la longue séquence présidentielle, deux personnalités ont émergé : Macron et Mélenchon.

 

Celui-ci « voyait déjà son portrait sur les murs de toutes les mairies de France. Ses fans étaient prévenus : « Je suis prêt pour la qualification. » Mélenchon président ! Il avait tout prévu. Le chef de son gouvernement aurait été également garde des sceaux. Au-dessous, treize ministres, mais aussi « des hauts commissaires en mission, comme Martin Hirsch au temps de Nicolas Sarkozy », raconte sa conseillère Sophia Chikirou, ancienne attachée de presse du Front de gauche. Mélenchon avait même trouvé son secrétaire général de l’Élysée : le conseiller d’État Bernard Pignerol, ancien président de la commission des conflits du PS et ex-conseiller diplomatique de Bertrand Delanoë.

 

Partage des richesses, planification écologique, sortie des traités européens, renforcement de l’ONU, sortie de l’OTAN, entrée dans la fameuse Alliance bolivarienne, taxes solidaires et protectionnisme, fin du nucléaire… L’utopie était en marche. Ils y croyaient tant qu’une « chaîne du président », interactive, était à l’étude. Le nouveau chef de l’État, Jean-Luc Mélenchon, 65 ans, s’y serait exprimé une fois par semaine, comme le président du Venezuela, Hugo Chavez, le dimanche à 11 heures dans « Aló Présidente », mais aussi Evo Morales en Bolivie ou Rafael Correa en Équateur. »

 

Le fameux « à 600 000 voix près » qui a fait florès sur les réseaux sociaux.

 

  • Retweeted Wounder Wouman (@Yooo_Mama_):

À 600 000 voix près, Jean-Luc Mélenchon remportait l'#Eurovision.

 

  • Retweeted Le con qui ose tout (@leconquiosetout):

Jean-Luc Mélenchon vient d'identifier (nom + adresse) les 600 000 personnes qui l'ont empêché d'accéder au 2nd tour.

Un conseil, fuyez.

 

  • Retweeted Le con qui ose tout (@leconquiosetout):

Thomas Pesquet revient sur terre le 2 juin.

Par contre, c'est comme Melenchon et les législatives, on sait pas trop où il va atterrir.

 

  • Retweeted R Besse Desmoulieres (@raphaellebd):

"Vous êtes la mort et le néant" : SMS rageur de son altesse #Mélenchon au #PCF Pierre Laurent !

"Le SMS assassin de Mélenchon au PCF" dans le Canard de demain

 

Qui est vraiment Jean-Luc Mélenchon ?

 

M LE MAGAZINE DU MONDE | 26.05.2017 À 14H47 • MIS À JOUR LE 26.05.2017 À 18H38

 

Retour sur le parcours romanesque du leader des insoumis, qui a permis à la gauche de la gauche d’obtenir un score historique. Un homme romanesque, pour lequel vie politique et vie personnelle se confondent.

 

Par Ariane Chemin

 

En savoir plus ICI  

 

Ce n’est pas du meilleur Ariane Chemin, mais il est si difficile d’écrire sur le Mélenchon : La relève du « vieux monde »

 

« Chez Karine Le Marchand, c’est Gabriel Amard, un des cadres du Parti de gauche, candidat dans la 1re circonscription du Jura, qui vient raconter son… beau-père. Il a épousé sa fille, Maryline, une militante dévouée. Ses amis sont tous des camarades et détaillent volontiers des secrets qui n’en sont pas : cette fameuse surdité, découverte tardivement, lors de ses trois jours à l’armée, les lignes de calligraphie à l’encre de Chine qu’il trace à la plume pour rester zen, ou encore la semaine de vacances annuelle au moulin de Laguépie, dans le Tarn-et-Garonne. Et aussi les promenades à pied dans Paris, comme « le Vieux » (Mitterrand), la veste achetée « en solde » chez Hollington, rue Racine, à Paris, les chemises de serveur de café dénichées chez des grossistes et « qui n’ont pas besoin d’être repassées »…

 

Mais son mental, les logiques de ses éclats borderline, ses failles et ses forces, la part de mauvaise foi dans sa bonne foi, qui les perce à jour ? Ceux qui ont connu « Jean-Luc » hier, avec son attaché-case, ou aujourd’hui, avec sa veste de charpentier ? « Un jour, Jean-Luc nous a dit : “Si vous lisez Fondation, d’Isaac Asimov, vous avez compris la base de la pensée de Mélenchon », raconte Mathias Enthoven, un des jeunes piliers de la communication numérique de La France insoumise, rue de Dunkerque, gros lecteur de science-fiction comme son patron. »

 

Et pendant que la Méluche se coltine les électeurs autour du Vieux-Port, la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le leader de La France insoumise y avait réuni 39% des voix au premier tour de l'élection présidentielle. En débarquant pour les législatives, il se met à dos tous les autres candidats, Macron fait un sans-faute sur la scène internationale : Trump et Poutine.

 

Pour l’heure y’a pas photo et le jeune Macron est en passe de ramasser la mise des Législatives.

 

Le camp Macron en marche vers la majorité absolue aux législatives selon les sondages

 

Un sondage Opinionway/Orpi accorde une avance de 8 points au parti présidentiel et prédit jusqu'à 330 sièges à l'Assemblée nationale.

 

Le 26/05/2017

 

LEGISLATIVES 2017 - Jusqu'ici tout va bien. Fort d'un important renouvellement lié à la loi sur le non-cumul des mandats et d'une recomposition de la scène politique, les élections législatives des 11 et 18 juin devraient remodeler l'Assemblée nationale en profondeur. Un test politique pour le chef de l'Etat Emmanuel Macron, en quête d'une majorité solide malgré son positionnement transpartisan pour mener sa politique de réformes.

 

Pour l'heure, le président de la République semble en passe de remporter son pari. Selon plusieurs sondages, son parti La République En Marche (LREM) se classe nettement en tête des intentions de vote, avec jusqu'à 10 points d'avance sur Les Républicains et le Front national. Des résultats en progression à interpréter avec prudence compte tenu des particularités du mode de scrutin, de l'incertitude sur la participation et des spécificités locales de la campagne.

 

Pas d'effet Baroin chez Les Républicains

 

LREM arrive ainsi largement en tête des intentions de vote (28%) au premier tour des élections législatives et progresse même (+1 point par rapport au dernier sondage diffusé le 18 mai, selon un sondage OpinionWay/Orpi pour Les Echos et Radio Classique diffusé ce vendredi. Les Républicains, allié aux centristes de l'UDI, accusent 8 points de retard (20%, stable), et le Front national 9 (19%, -1 point).

 

Si la droite parvient à maintenir son score de premier tour de l'élection présidentielle, son chef de file François Baroin n'a pas encore réussi à redresser la barre, plombé par la stratégie de débauchage d'Emmanuel Macron qui a nommé dans son gouvernement plusieurs cadres des Républicains.

 

Miné par ses disputes internes, le Front national de Marine Le Pen décroche par rapport à son score de premier tour à la présidentielle.

 

Si leur score national est en retrait par rapport au scrutin d'avril dernier, les candidats de La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon recueillent malgré tout 15% (+1 point) d'intentions de vote et devancent encore nettement ceux du Parti socialiste et de ses alliés 10% (-1%) qui pourraient faire mieux que leur candidat Benoît Hamon à la présidentielle. 2% des voix iraient à des candidats du Parti communiste et également à des divers droite, 1% à des candidats de l'extrême gauche et 3% à "un autre candidat".

 

Majorité absolue pour Macron, LR premier parti d'opposition

 

Compte tenu du scrutin majoritaire uninominal à deux tours qui se tiendra dans 577 circonscriptions, ces totalisations nationales ne reflètent que partiellement l'équilibre des forces à venir au Palais Bourbon.

 

Ainsi, selon les projections d'Opinionway qui portent sur 535 circos métropolitaines (au total la France en compte 577), La République En Marche pourrait s'adjuger plus de la moitié de sièges de l'Assemblée en juin prochain (entre 310 et 330) avec moins d'un tiers des suffrages au niveau national. De quoi décrocher facilement la sacro-sainte majorité absolue des 289 sièges qui lui permettrait de régner sans partage. 50% des personnes interrogées souhaitent d'ailleurs que le président de la République dispose d'une majorité.

 

Selon les mêmes projections, la droite alliée aux centristes aurait entre 140 et 160 députés. Bien que distancé par les mélenchonistes, le Parti socialiste, mieux implanté grâce à ses députés sortants ferait jeu égal avec la France insoumise avec 25 à 30 députés. Si ce résultat se confirmait, il s'agitait tout de même de la pire déroute électorale du PS depuis sa fondation.

 

Bien que troisième dans les intentions de vote, le Front national n'obtiendrait selon les projections que 10 à 15 députés. Une forte progression par rapport à 2012 (le FN-RBM n'avait obtenu que deux députés à la faveur de triangulaires) mais une déception pour la formation d'extrême droite qui se présente comme le premier parti d'opposition à celui d'Emmanuel Macron.

CHAP.19, temps suspendu, pour comprendre Macron, il faut relire le quinquennat de Hollande, en bloc et en détails. Mélenchon Narcisse contrarié.

Macron par ci, Macron par là, lors d’une récente razzia de livres à l’Ecume des Pages, tout un présentoir était macronisé.

 

RIEN NE S’EST PASSÉ COMME PRÉVU

Les cinq années qui ont fait Macron

 

François BAZIN

 

« C'est l'histoire d'un grand basculement. Elle met en scène des ambitions peu communes et des trahisons d'une qualité rare. Elle raconte à la fois un échec sans précédent, puisque soldé par un renoncement lui aussi inédit, et une conquête d'une audace incroyable, puisque partie de rien, si ce n'est des rêves d'un jeune homme à l'appétit carnassier.

 

Emmanuel Macron est l'enfant du règne. Le double et le contraire. L'héritier et l'inverse. Qui dit mieux, au moins dans la conquête ? Celle-ci n'a pas été le fruit d'une improvisation. Elle vient de loin. Ella a été préméditée. C'est en cela que le crime fut parfait. La victime et l'assassin l'ont souvent admis, à l'heure des confi dences. Tout cela a été fait "avec méthode", comme l'a dit un jour l'ancien président. Et maintenant ? Personne ne saura jamais ce que pensaient vraiment Emmanuel Macron et François Hollande lorsque, un matin de la mimai 2017, à l'Élysée, l'un est devenu retraité et l'autre président. On fera ici l'hypothèse qui en vaut bien d'autres qu'ensemble, fût-ce un bref instant, ils se sont remémoré cette histoire de cinq ans qu'ils ont vécue côte à côte, chacun à sa façon, et qu'il s'agit de raconter à présent dans sa totalité parce qu'on n'en reverra pas de sitôt de plus ébouriffante. » F.B.

CHAP.19, temps suspendu, pour comprendre Macron, il faut relire le quinquennat de Hollande, en bloc et en détails. Mélenchon Narcisse contrarié.
CHAP.19, temps suspendu, pour comprendre Macron, il faut relire le quinquennat de Hollande, en bloc et en détails. Mélenchon Narcisse contrarié.
CHAP.19, temps suspendu, pour comprendre Macron, il faut relire le quinquennat de Hollande, en bloc et en détails. Mélenchon Narcisse contrarié.

Partager cet article

Repost 0
Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Roman
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents